le rôle du système de contrôle de gestion dans la financiarisation de l'hôpital : le cas de l'hôpital universitaire international cheikh Zaid

par Farah Douma (Farah)

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Ariel Eggrickx et de Marc Bollecker.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de EDEG - Economie Gestion , en partenariat avec MRM - Montpellier Recherche en Management (laboratoire) depuis le 20-11-2014 .


  • Résumé

    A l'ère où le système de santé au Maroc connait de multiples mutations et réformes, se pose la question : comment améliorer la performance des hôpitaux ? Comment développer une culture de gestion alors que les outils de gestion y sont peu développés, et que les médecins sont habitués à bénéficier d'une forte autonomie de gestion pour les activités opérationnelles ? L'Hôpital Universitaire International Cheikh Zaid (HUICZ), hôpital privé à but non lucratif, initie en 2008 un important projet de changement, afin de renouer avec les bénéfices et les excédents financiers tout en maintenant la même qualité de service aux patients. Grâce à cette réorganisation, l'hôpital dégage en moins de cinq ans des excédents suffisants pour financer son extension. Ce cas singulier constitue une opportunité pour explorer le rôle du contrôle de gestion, des outils et contrôleurs de gestion, dans la financiarisation d'une organisation et le développement d'une logique managériale. Pour ce faire, nous mettons à profit notre observation participante et expérience d'une dizaine d'années en qualité de contrôleur de gestion au sein de cet hôpital, ainsi qu'une vingtaine d'entretiens de type semi directif, menés auprès des directeurs de service et le consultant externe. Pour comprendre le passage d'une organisation dominée par un staff médical très autonome à une organisation structurée autour d'objectifs et de budgets, nous mobilisons la théorie de l'acteur réseau. La recherche montre que la réussite du changement suppose une problématisation, un point de passage obligé (PPO) qui fait sens et consensus, en l'occurrence la nécessité de renouer avec les résultats. Autre point fondamental, la mise en œuvre est progressive, avec différentes étapes : audit, constitution d'une direction organisation contrôle et qualité (DOCQ) à même d'interagir avec le corps médical, élaboration de budgets prévisionnels, réunions support et mobilisation d'actants légitimes pour les sujets sensibles (recours aux médicaments génériques, réduction d'effectifs). Les outils de gestion jouent un rôle de médiateur, ce qui permet d'intéresser et d'enrôler progressivement l'ensemble des acteurs : DOCQ, directions médicales, directions fonctionnelles, médecins. Cependant, la conduite du changement soulève un certain nombre de controverses, notamment quant à l'utilité des budgets dans un hôpital privé, l'utilisation de médicaments génériques, ou encore les réductions d'effectifs. La mobilisation d'alliés (directeur technique, pharmacien, études scientifiques, référentiels d'effectifs hospitaliers, etc.) permet de contourner les résistances, et de transformer progressivement les résistants en alliés. Au final, le changement porte ses fruits : construction de l'extension de l'hôpital dès 2012, complètement autofinancée. Par cette mise en visibilité des résultats du changement, le système de contrôle de gestion devient pérenne, avec un statut désormais de porte-parole, c'est-à-dire la réplication du modèle à d'autres hôpitaux. Cette recherche ouvre des perspectives pour approfondir le rôle du contrôle de gestion dans la conduite du changement.

  • Titre traduit

    the role of management control in financialization of healtcare organisation : case of cheikh zaid Hospital


  • Résumé

    In a time where the healthcare system in Morocco is undergoing many changes and reforms, the question of the performance of hospitals arises with greater pertinence. In particular, the development of a managerial culture does not seem obvious in a context where management tools are poorly developed and where health workers are accustomed to benefit from a high degree of autonomy. The International University Hospital Cheikh Zaid (HUICZ), a private non profit hospital, initiated a major change project in 2008 in order to restore its profitability while maintaining the same quality of service to patients. This singular case is an opportunity to explore the role of management control, management tools and management controllers, in financialization and in driving change towards the development of a managerial logic. To this end, we take advantage of our participating observation and ten years of experience as a management controller in this hospital, as well as about twenty semi-directive interviews with department managers and an external consultant. To understand the transition from an organization dominated by a very autonomous medical staff to an organization structured around objectives and budgets, we refer to the actor network theory. Research shows that a successful change requires to put in place a process of problematization (or problem posing), a mandatory point of passage (PPO) that makes sense and is agreed upon, in this case to achieve again positive results. Another fundamental point is that implementation is progressive, with various stages: audit, creation of a quality control and quality management department (DOCQ) able to interact with the medical corps, elaboration of forecast budgets, meeting with the support team, mobilization of agents for sensitive subjects (use of generic drugs, downsizing). The management tools play a mediating role by promoting the interest and commit gradually all key actors: DOCQ, medical directorates, functional departments, doctors. However, managing change raises a number of controversies, such as the utility of budgets in a private hospital, the use of generic drugs, or downsizing. The mobilization of allies (technical director, pharmacist, scientific studies, reference numbers of hospitals, etc.) makes it possible to circumvent resistances, and gradually transform opponents into allies. In the end, the change is bearing fruit: construction of the extension of the hospital from 2012, completely self-financed. These results have strengthened the management control system, with a better chance of making a successful duplication of the model to other hospitals. This research opens up perspectives to deepen the role of management control in the change management