La dialectique négative d'Adorno et la métaphysique

par Lucie Wezel

Projet de thèse en Philosophie

Sous la direction de Michèle Cohen-Halimi.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) , en partenariat avec IREPH - Institut d'Etudes et de Recherche Philosophique, Laboratoire, Laboratoire (laboratoire) depuis le 23-09-2015 .


  • Résumé

    Cette thèse vise à exposer la spécificité du projet de sauvetage de la métaphysique et à réévaluer la place de cette dernière dans l’ensemble de l’œuvre de T.W. Adorno. Puisqu’une telle entreprise de sauvetage de la métaphysique ne fait sens qu’à partir du constat d’une crise concomitante de la métaphysique et de la culture au sein de laquelle elle se déploie, nous montrerons la manière dont Adorno a entrepris de la critiquer à partir de cette catastrophe historique qu’est Auschwitz. Cette critique de la métaphysique, moderne en ce qu’elle entend rompre avec l’idéalisme et le système qui en découle, l’est également en tant qu’elle est indissociable d’un sauvetage paradoxal de la métaphysique, qui sera redéfinie a minima, c’est-à-dire négativement.

  • Titre traduit

    Adorno's negative dialectics and metaphysics


  • Pas de résumé disponible.