Dynamique de l'ofrre, de la demande et des recommandations de spectateurs sur le marché du cinéma en France

par Antoine Moreau

Projet de thèse en Sciences de gestion

Sous la direction de Laurent Florès.


  • Résumé

    Les déterminants de la demande des entrées au cinéma font l'objet d'une abondante littérature, dont le point de départ est Litman (1983). Les premières analyses réalisées visent à expliquer le nombre total d'entrée d'un film en fonction de ses principales caractéristiques. Si les auteurs reconnaissent le caractère crucial de la prise en compte de l'offre, via l'introduction dans le modèle du nombre d'écrans dont bénéficie un film, Elberse et Eliashberg (2003) sont les premiers à formaliser la prise en compte de l'endogénéité offre/demande. Leur modèle reste cependant quasi statique. Parallèlement, des auteurs développent des modèles complètement dynamiques, qui retracent l'intégralité de la trajectoire des entrées, mais sans modéliser simultanément la dynamique de l'offre et encore moins prendre en compte son caractère endogène (Belvaux et Florès, 2010, Eliashberg, 2008). Enfin, le développement des sites de notation/recommandation sur le web a naturellement engendré une littérature sur l'impact de ces avis de spectateurs sur l'offre et la demande. Le projet proposé vise à proposer un modèle complet de la dynamique simultanée de l'offre, de la demande et des avis des spectateurs. L'endogénéité de ces trois dimensions prise en compte dans les estimations.Enfin, la plupart des papiers disponibles ne portent que sur des échantillons de petite taille : le plus souvent moins de 500 films. En s'appuyant sur un fichier de plus de 7000 films français diffusés depuis 2001, qui continue à être alimenté, l'analyse permettra aussi des éclairages fins sur l'impact de variables exogènes sur l'offre ou la demande.


  • Pas de résumé disponible.