Contribution à l'analyse de la réponse métabolique et biologique au cours de compétitions de ski alpin

par Valentin Bottollier Darbelin

Projet de thèse en Sciences du sport (staps)

Sous la direction de Nicolas Coulmy et de Jacques Prioux.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de Ecole Doctorale VAS depuis le 01-09-2015 .


  • Résumé

    Notre projet contribue à améliorer la pertinence de la préparation physique et de la gestion de la charge d’entraînement grâce à une analyse in situ du métabolisme des skieurs alpins de haut niveau, couplée avec une approche biomécanique. Cette analyse permettra d’établir les demandes métaboliques et de quantifier la fatigue périphérique et centrale générée par la pratique du ski alpin de compétition dans différentes conditions. Dès lors, il sera plus aisé d’orienter de manière pointue la préparation physique des athlètes afin qu’ils optimisent leur potentiel dans les compétitions de références. Notre projet s’organise autour de 3 études : - l’étude de l’influence de différents protocoles d’échauffement sur les adaptations métaboliques des skieurs alpins de différentes catégories jusqu’au niveau Coupe du Monde. L’objectif est d’établir des standards d’échauffement pour les skieurs de différentes catégories jusqu’au niveau Coupe du Monde. - L’étude de l’influence de la qualité de la neige sur les adaptations métaboliques des skieurs alpins de différentes catégories jusqu’au niveau Coupe du monde. L’objectif est de fournir aux entraîneurs des repères objectifs (marqueurs biologiques) permettant d’adapter la charge d’entraînement en fonction des conditions de neige rencontrées à l’entraînement et en compétition. - La validation d’une batterie de tests physiques représentatifs des contraintes métaboliques du ski alpin de compétition. Ce test permettra de suivre les effets de l’entraînement sur les adaptations métaboliques des skieurs au regard de celles attendues pour performer en compétition.


  • Pas de résumé disponible.