La lutte contre le financement du terrorisme : un défi pour l'Union européenne.

par Mohammed Djafour

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Patrick Meunier et de Valérie Mutelet.

Thèses en préparation à Lille , dans le cadre de École doctorale des Sciences Juridiques, Politiques et de Gestion (Lille) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, contre les États-Unis, l’asséchement des ressources financières des groupes et organisations terroristes, était la priorité et la première riposte apportée par les américains à ces attaques. Soutenu par l’Organisation des Nations Unies, son Conseil de sécurité a procédé à l’adoption de plusieurs résolutions, prévoyant des sanctions contre les auteurs de ces attentats, mais aussi contre les organisations et toute personne ayant un lien avec des activités terroristes. A l’échelle régionale, l’Union européenne dans un élan de solidarité avec le peuple américain, et conformément aux dispositions de la Charte des Nations unies, a procédé à la mise en œuvre de ces sanctions décidées par le Conseil de sécurité, et au renforcement de son dispositif de lutte contre les sources et les circuits financiers terroristes. Plusieurs textes en la matière ont été adoptés par le Conseil de l’Union européenne. Néanmoins, les rapports des institutions de l’Union concernant l’évaluation de la lutte contre l’argent des terroristes en son sein, ont souligné des résultats insuffisants en la matière, tout en appelant les États membres à plus d’efforts, et à prendre les mesures indispensables pour remédier à cette situation. Sans que ces rapports ne détaillent les raisons de ses résultats insuffisants, c’est dans notre travail de recherche que nous allons rechercher les principaux défis de l’UE, en matière de lutte contre le financement du terrorisme.

  • Titre traduit

    The fight against the financing of terrorism : a challenge for the european union.


  • Résumé

    In the aftermath of the 11 September 2001 attacks on the United States, the draining of financial resources from terrorist groups and organizations was the first priority and response by Americans to these attacks. Supported by the United Nations, its Security Council has adopted several resolutions, providing for sanctions against the perpetrators of these attacks, but also against organizations and anyone related to terrorist activities. At the regional level, the European Union, in a spirit of solidarity with the American people, and in accordance with the provisions of the United Nations Charter, implemented these sanctions decided by the Security Council, and at the same time reinforcement of its system of fight against terrorist sources and financial circuits. Several texts on the subject have been adopted by the Council of the European Union. Nevertheless, the reports of the EU institutions concerning the assessment of the fight against terrorist money within it have underlined insufficient results in this area, while calling on the Member States to make greater efforts, and to take the necessary measures to remedy this situation. Without these reports detailing the reasons for its insufficient results, it is in our research work that we will seek the main challenges of the EU, in the fight against the financing of terrorism.