L’Etat, l’Eglise et l’Education. Le partenariat comme nouveau paradigme axiologique face aux defis de l’education en centrafrique et ses enjeux

par Jean louis Yerima banga

Projet de thèse en Sciences de l'education

Sous la direction de Bruno Poucet.

Thèses en préparation à Amiens , dans le cadre de SCIENCES DE L'HOMME ET DE LA SOCIETE , en partenariat avec CAREF - Centre Amiénois de Recherche en Education et Formation (equipe de recherche) depuis le 04-10-2011 .


  • Résumé

    L’histoire des politiques et des réformes éducatives en Centrafrique reste surtout marquée par un désert épistémologique et par une absence de recherches universitaires dans le domaine des sciences de l’éducation. Cette thèse revient sur les 120 ans de cette histoire depuis 1889. Elle retrace l’histoire de la collaboration entre l’État et l’Église dans le domaine scolaire depuis les débuts jusqu’en 2009. Au cours de cette période, les relations traversées par les questions scolaires entre les deux institutions sont analysées et expliquées. Cette thèse qui appréhende l’institution scolaire comme lieu des convergences réciproques des énergies et de collaboration expose non seulement l’évolution et les ruptures des relations entre l’État, l’Église et l’École, mais scrute aussi les innovations constatées dans les orientations de la politique éducative en terme de partenariat depuis un certain temps. La recherche menée fait ainsi apparaître la reconfiguration de l’école centrafricaine grâce à la transformation et à une large ouverture de la politique éducative aux nouveaux acteurs dits privés à la faveur du partenariat éducatif : on passe désormais des écoles catholiques aux écoles privées laïques. Enfin, l’étude de cette histoire éducative restée pendant longtemps peu explorée repose sur l’analyse des archives publiques et privées portant sur l’évolution des politiques scolaires dans le grand sillage de la mondialisation.

  • Titre traduit

    The State, the Church and Education. The partnership as a new axiological paradigm facing the challenges of education in the Central African Republic and its stakes.


  • Résumé

    The history of the education’s policies and the educational reforms of the Central African Republic remains particulary marked till now by a tremendous lack of academic research in the fiel of education sciences. This thesis underlines 120 years of the history of the policies and the schools reforms in Central African Republic since 1889. The thesis follows the ways State and Catholic Church historically collaborated during the past years in the field of school from the beginning up to 2009. During this period, the relationships with schools as point of focus between the two institutions are analysed and explained. This thesis, undestanding the school as the place of mutual convergence of the energies and collaboration, tries to monitor, not only the evolution and the breaks between the State, the Church and the school, but also monitors the innovations we can discovert today as new orientations in the éducation policy through the concept of partnership. Our research put forward the new reconfiguration of Central African school with its transformations and its school policies wide opened to new actors than the only catholic schools with the concept of partnership. Finally, binding to the history of education that remained a long time unexplored, the research is based on the analysis of the public and private archives related to the school policies’s evolution led out by the agenda of globalization.