La dimension culturelle dans la compréhension mutuelle entre la France et l’Algérie (De 1962 à 2015)

par Farida Boulkroune

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Piero-Dominique Galloro.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole Doctorale Fernand Braudel depuis le 15-01-2016 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse a pour objet l’étude et l’analyse de l’évolution des échanges culturels ainsi que du comportement des sociétés civiles, facilitant une meilleure compréhension mutuelle entre la France et l’Algérie. Plusieurs questions se posent autant sur les plans culturel et social qu’économique et politique : Quel a été l’apport des français dans la culture, le type d’économie, la vie sociale et la mentalité des algériens ? Quelles représentations ont les français de la société algérienne ? Comment et dans quels aspects la culture algérienne est-elle représentée en France ? Par ailleurs et dans le contexte des soulèvements populaires des printemps arabes, l’Algérie a échappée à la vagues d’instabilité voire de la guerre civile qui ont bouleversés ses voisins magrébins (notamment la Tunisie et la Libye), on s’interroge sur le contexte particulier d’Algérie qui a fait qu’elle n’a pas été atteinte et pourquoi cette dimension culturelle n’a pas joué pleinement son rôle comme c’était le cas chez ses voisins ou ailleurs ? Le registre de la société civile ne cesse d’œuvrer pour rattraper le retard et combler les failles de cette relation franco-algérienne. Les acteurs de la société civile (ONG, intellectuels, journalistes, associations, jeunes diplômés et chercheurs, … etc.) sont présents et actifs sur le territoire français et algérien et pèsent lourdement à la faveur d’une nouvelle relation franco-algérienne plus équilibrée et fluide en intégrant toutes les sensibilités allant dans le sens d’une coopération favorisée sur les plans culturel, social et économique. Du côté de la France, Quel rôle jouent les intellectuels et les cadres algériens pour le rapprochement et l’enrichissement de la compréhension entre les deux pays ? Du côté de l’Algérie, de profonds changements sociaux se sont introduits en faisant apparaître une classe moyenne qui relève un nouveau défi après la décennie noir et encore aujourd’hui, de développer des échanges et des partenariats stratégiques avec la France. Cette classe moyenne algérienne est nourrie de part ce qu’elle a hérité de la culture française, de son vaisseau linguistique français, des journaux et chaines algériens en langue française. Dans cette perspective et du coté algérien, on se demande : Quel rapport à la culture française a-t-elle cette classe moyenne ? Quelles passerelles ouvre-t-elle aux jeunes diplômés et aux entrepreneurs ? Que pourrait-t-elle changer dans la relation France/Algérie en ayant le privilège de cette dimension culturelle ? Quel apport des acteurs français de la société civile en Algérie ? Le vivre ensemble dans l’harmonie et la bonne entente relève t-il du possible aujourd’hui ou du utopique ? Le registre économique est extrêmement important dans la relation France/Algérie. En effet, La dimension culturelle est au cœur du commerce bilatéral. Reste à voir quelle serait la part des produits culturels dans les échanges économiques Franco-algériens ? Comment et par quel biais arriverait cette dimension culturelle à consolider le partenariat économique France/Algérie ? Quel avenir pour la coopération franco-algérienne dans le domaine de la production culturelle telle que la production du savoir, le cinéma et le théâtre ? Réussira le commerce culturel à jouer la carte d’unification au-delà d’un renforcement des relations économiques franco-algériennes ?

  • Titre traduit

    The cultural dimension in the mutual understanding between France and Algeria (From 1962 to 2015)


  • Résumé

    This project of thesis has for subject the study and analysis of the development of cultural exchanges and the behaviors of civil society, facilitating a best mutual understanding between France and Algeria. Several questions arise as to the economic and political cultural and social : What was the contribution of the French culture, the type of economy, social life and mentality of the Algerians ? What representations have the French of Algerian society ? How and in what areas does the Algerian culture represented in France ? By cons, political and economic relations are less strong. Thus, the interest of the specific contributions of the asset of the cultural dimension proves a strategic key that allows to advocate bilateral relations France / Algeria for mutual understanding. In addition and in the context of the Arab Spring of popular uprisings, Algeria has escaped the waves of instability or civil war that upset his neighbors magrébins (notably Tunisia and Libya), one wonders about the particular context of Algeria that made it was not achieved and why this cultural dimension has not fully played its role as was the case in neighboring countries or elsewhere ? The register of civil society continues to work to catch up and close loopholes that Franco-Algerian relations. The actors of civil society (NGOs, intellectuals, journalists, associations, graduates and researchers, ... etc.) are present and active on the French and Algerian territory and weigh heavily in favor of a new Franco-Algerian relationship more balanced fluid and incorporating all the sensitivities along the lines of a favored cooperation on cultural, social and economic. On the side of France, What role do intellectuals and Algerian officials for rapprochement and enrichment of understanding between the two countries ? On the side of Algeria, profound social changes are introduced by showing a middle class that a new challenge after the black decade and even today, to develop exchanges and strategic partnerships with France. This Algerian middle class is fed by what she inherited the French culture, French language of his vessel, Algerian newspapers and channels in French. In this perspective and the Algerian side, one wonders: What to report she was French culture the middle class? What she gateways open to graduates and young entrepreneurs? That she could change in the relationship France / Algeria having the privilege of this cultural dimension ? What contribution of French actors of civil society in Algeria ? The live together in harmony and understanding he is nowadays possible or utopian ? The economic docket is extremely important in the relationship France / Algeria. Indeed, the cultural dimension is at the heart of bilateral trade. Remains to be seen what would be the share of cultural products in the Franco-Algerian economic exchanges? How and by what means this cultural dimension would come to consolidate the Economic Partnership France / Algeria ? What next for Franco-Algerian cooperation in the field of cultural production as knowledge production, film and theater? Successful cultural trade to play the card beyond unification of strengthening Franco-Algerian economic relations ?