L'écriture de la "guerre d'Algérie" au XXIème siècle: écrivains algériens, écrivains français, regards croisés sur un événement historique

par Farid Namane

Projet de thèse en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Dominique Ranaivoson.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole Doctorale Fernand Braudel depuis le 28-09-2015 .


  • Résumé

    Plus d'un demi siècle après sa fin, "la guerre d'Algérie" continue d'inspirer les romanciers des deux rives de la méditerranée. Reconnue comme telle (la guerre d'Algérie au lieu des événements) en 1999 par le parlement français, cette guerre fait parler d'elle à chaque rentrée littéraire. Pour notre sujet de thèse, il s'agit d'une analyse comparative sur l'écriture romanesque algérienne et française en rapport à la guerre d'Algérie: comment un événement historique commun est-il fictionalisé différemment? Après lecture des romans français, on a remarqué qu'on est toujours dans le récit du militaire qui part faire la guerre où la description se teint d'exotisme et d'étonnement. En revanche, l'écrivain algérien n'arrive pas à surpasser la guerre; elle est toujours là, comme un événement majeur par lequel il faut passer pour entrer en littérature: elle est un lieu de mémoire. C'est pour ces points de vues différents qu'on propose d'étudier un corpus principal composé de romans édités au XXIème siècle: Rachid Boudjedra Les Figuiers de Barbarie (2010), Anouar Benmalek Le Rapt (2009) , Jérôme Ferrari Où j'ai laissé mon âme (2010) , Laurent Mauvignier Des Hommes (2009). Afin de bien mener ce travail, nous allons ajouter un corpus d'appui ou secondaire à ces romans cités et qui vont aller des premières années de l'indépendance jusqu'au début des années 2000 et cela dans le but de voir l'évolution de ce thème de la guerre dans l'écriture romanesque française et algérienne.


  • Pas de résumé disponible.