Comprension, observation, modélisation et simulations des mécanismes d'endommagement ductile

par Victor Trejo Navas

Projet de thèse en Mécanique numérique et Matériaux

Sous la direction de Pierre-Olivier Bouchard et de Marc Bernacki.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de SFA - Sciences Fondamentales et Appliquées , en partenariat avec Centre de mise en forme des matériaux (Sophia Antipolis, Alpes-Maritimes) (laboratoire) et de École nationale supérieure des mines (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d'étudier l'interaction intime entre plasticité et endommager les mécanismes à l'échelle du micromètre lors de rupture ductile dans le matériau en vrac pour les différents niveaux de triaxialité de stress et d'angle de Lode , et de comprendre les mécanismes physiques sous-jacents . Ces résultats expérimentaux seront étudiés par des simulations par éléments finis microstructure et macroscopiques qui tentent de rendre compte des micromécanismes observés ductiles de fracture (à savoir particules fracture / déliaison ou nucléation vide et croissance nulle ultérieure et coalescence ) et leur interaction avec la localisation des déformations . Pour atteindre cet objectif , trois techniques modernes seront parfaitement couplées , à savoir , laminographie in situ de grands échantillons plats en matériaux ductiles , la corrélation des volumes pour mesurer le déplacement 3D (et la déformation), et simulations 2D/3D en utilisant l'information expérimentale sur plusieurs échelles de longueur.

  • Titre traduit

    Understanding, Observation, Modeling and Simulation of Ductile Damage Mechanisms


  • Résumé

    The objective of the present work is to study the intimate interaction between plasticity and damage mechanisms at the micrometer scale during ductile failure in the bulk material for different levels of stress triaxialities and Lode angles, and to understand the underlying physical mechanisms. These experimental results will be investigated further via microstructural and macroscopic finite element simulations trying to account for the observed ductile fracture micromechanisms (i.e. particle fracture/debonding or void nucleation and subsequent void growth and coalescence) and their interaction with strain localization. To achieve this goal, three modern techniques will be seamlessly coupled, namely, laminography to image in situ tested large flat samples made of ductile materials, volume correlation to measure 3D displacement (and strain) fields in the bulk, and 2D/3D simulations using the experimental information on multiple lengthscales.