Analyse de la dynamique du phénomène de contagion entre les obligations souveraines européennes au cours des récents épisodes de crises financières.

par Marc-henri Thoumin

Projet de thèse en Economie et finance

Sous la direction de Alain Galli.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de EOS - Économie, Organisations, Société , en partenariat avec Centre d' Economie Industrielle (laboratoire) et de École nationale supérieure des mines (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-11-2012 .


  • Résumé

    Mise en place de différents modèles statistiques (univariés/multivariés) dirigés vers l'estimation du risque de contagion entre obligations souveraines Européennes à mesure que l'aversion au risque devient plus intense. La dimension non-linéaire de la contagion durant les épisodes de crises financières est un aspect majeur du problème, que nous traitons. Les conclusions permettent de considérer une nouvelle manière d'appréhender les périodes de volatilité importante sur les marchés financiers. Entre autre le modèle conduit à la mise en place d'une nouvelle méthodologie de rééquilibrage des pondérations au sein de portefeuilles obligataires lorsque le sentiment de marché se détériore sensiblement. Le dernier chapitre est dédié à l'exploration d'un modèle de pricing d'options sur bonds souverains. Ce marché est d'une taille très modeste, et le manque de donnée (entre autre de volatilité implicite) est un aspect qui rend la calibration du modèle particulièrement délicate. Nous considérons un modèle stochastique à sauts, impliquant les processus de Hawkes. La calibration est effectuée sur la base d'une méthodologie robuste et originale, qui se distingue de la littérature existante sur le sujet. Les résultats de volatilité implicites sur l'ensemble de l'échantillon (2000-2016) sont consistants avec la volatilité historique observée, et la dynamique des sauts laisse penser que la prime de risque attachée aux options a été calibrée avec succès.

  • Titre traduit

    Sovereign risk exploration in times of crisis: a look at financial contagion


  • Résumé

    Development of different statistical models (univarite/multivariate) employed to estimate the risk of financial contagion between European Government bonds. The non-linear dimension of contagion during financial crises is a key feature that we explore in depth. Results and conclusions offer a detailed quantification of the dynamics of contagion. This helps design new approaches for apprehending periods of intense volatility on financial markets. We explore in particular a novel methodology for optimal portfolio rebalancing on deteriorating market sentiment. The last chapter explores a pricing model for sovereign bond options. Since the corresponding market is very modest in terms of size, there is a pronounced lack of data on quoted implied volatilities. This makes the pricing of financial derivatives relatively challenging. The stochastic model we consider is based on jumps and focuses on Hawkes processes. We explore a novel methodology for the calibration of the model, which differentiates itself from approaches commonly seen in the literature. The resulting implied volatility looks generally consistent with the dynamics of the realised volatility over the full sample (2000-2016). Jumps are larger during periods of intense risk aversion, and the overall dynamics suggests that the embedded risk-premium was successfully calibrated.