ACTIONNARIAT, CREATION COLLECTIVE ET NOUVEAUX REGIMES DE SOLIDARITE OUTILS ET MODELES DE L'ENGAGEMENT

par Rachelle Belinga

Projet de thèse en Sciences de gestion

Sous la direction de Blanche Segrestin.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de EOS - Économie, Organisations, Société , en partenariat avec Centre de Gestion Scientifique (laboratoire) et de École nationale supérieure des mines (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    L'engagement actionnarial renvoie à l'usage par des actionnaires, aux motivations sociales, des mécanismes de la corporate governance et des droits attachés à leurs actions afin d'engager les entreprises à interagir positivement avec la société et l'environnement et à respecter des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG). L'engagement actionnarial est un phénomène en expansion à la fois sur le terrain et dans la littérature, il a ses propres promoteurs qui s'intéressent et s'attachent à évaluer les différents véhicules de la corporate governance sur le fondement de leur plus ou moins grande aptitude à s'engager auprès des entreprises. Nous proposons dans cette recherche de travailler en amont de ces questions et d'interroger le contenu de ces véhicules ainsi que la légitimité qu'ont des actionnaires à user et à demander le pouvoir que la corporate governance peut leur allouer afin de promouvoir, à leur discrétion, des « bonnes pratiques d'entreprise ». Cette première analyse devrait aboutir sur une modélisation des différentes normes et formes de l'engagement actionnarial. A partir de ces éléments préliminaires, en collaboration avec un investisseur institutionnel engagé, Mirova, nous avons pour objectif de concevoir de nouvelles possibilités d'engagement, de proposer de nouveaux positionnements et de discuter des actuels et futurs régimes d'actions.

  • Titre traduit

    Shareholding, collective creation and new systems of solidarity: tools and models of engagement


  • Résumé

    Shareholder engagement refers to socially-driven shareholders who use the corporate governance machinery and the rights attached to shares in order to prompt corporations to interact positively with society and environment and to meet Environmental Social and Governance (ESG) criteria. Both on the ground and in the literature, this growing phenomenon has its own followers focusing on and evaluating the different vehicles within corporate governance on the basis of their more or less efficient ability to engage with corporations. At an upstream phase, we propose in this research to question the content of these vehicles and the legitimacy for shareholders to use and ask for corporate governance power in order to promote discretionary “good business practices”. This first analysis should lead to modeling different shareholder engagement norms and forms. On this basis, in collaboration with an engaged institutional investor - Mirova, we aim to conceive new possibilities of engaging with corporations by proposing new positionings and by discussing present and future means of action.