Les dispositifs expérimentaux dans les politiques de lutte contre la pauvreté

par Nassima Abdelghafour

Projet de thèse en Sciences, Technologies, Sociétés

Sous la direction de Vololona Rabeharisoa.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de EOS - Économie, Organisations, Société , en partenariat avec Centre Sociologie de l'Innovation (laboratoire) et de École nationale supérieure des mines (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    La thèse porte sur des interventions de lutte contre la pauvreté comportant une dimension expérimentale, dans les pays en développement. On s'intéresse en particulier à des programmes mis en place par des ONG ou organisations internationales (plutôt que par des gouvernements nationaux) plaçant les individus (plutôt que les infrastructures par exemple) au cœur du processus, dans une perspective d'empowerment. Ces programmes reposent sur une vision de la pauvreté cadrée comme un problème de compétence et d'équipement des personnes. Un des axes de la thèse consiste à interroger l'idée de développement en général, au prisme de ce type d'interventions. Le second axe de la thèse consiste à questionner l'affinité entre ce type d'interventions et une exigeante croissante en termes de production de données et de preuves justifiant l'efficacité des programmes mis en place.

  • Titre traduit

    Experimental devices in poverty alleviation policy


  • Résumé

    This research focuses on poverty reduction interventions with experimental features, in developing countries. These interventions tend to be driven by NGOs and global organizations rather than national governments, to locally target individuals rather than large infrastructures, and to aim towards the empowerment of the poor. These projects rely on a vision of poverty framed as a problem of individual skills, equipment and access to finance. One of the project of the thesis is to question the idea of development in the light of this type of programs. The other main question has to do with the growing trend towards producing data and evidence proving the efficiency of these programs and policies. How does evidence-based policy making shapes poverty action ?