L'objectif global de la thèse est de contribuer à faire progresser l'efficacité énergétique dans le calcul haute performance (HPC). Ces travaux s'inscrivent dans le contexte de notre participation aux projets européens FP7 Mont-Blanc et H2020 (High Performance Computing for Energy). Le problème trai

par Luís felipe Garlet Millani

Projet de thèse en Informatique

Sous la direction de Jean-Francois Mehaut.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes (ComUE) , dans le cadre de Mathématiques, Sciences et technologies de l'information, Informatique , en partenariat avec Laboratoire d'Informatique de Grenoble (laboratoire) depuis le 01-02-2016 .


  • Résumé

    L'objectif global de la thèse est de contribuer à faire progresser l'efficacité énergétique dans le calcul haute performance (HPC). Ces travaux s'inscrivent dans le contexte de notre participation aux projets européens FP7 Mont-Blanc et H2020 (High Performance Computing for Energy). Le problème traité est le suivant: Au niveau des nouvelles et prochaines générations de processeur, de plus en plus de capteurs et d'actionneurs sont disponibles pour permettre de connaître l'état du processeur et sa consommation énergétique. Ces informations sont très utiles pour un utilisateur expert ayant une bonne connaissance de son architecture et de son application. Nous pensons que ces informations peuvent aussi être très utiles pour les supports d'exécution (runtime systems) pour leur permettre de prendre les bonnes décisions pour une exécution efficace des applications. La thèse essaiera en particulier de définir des stratégies de régulation de charge et d'ordonnancement efficaces permettant de contrôler dynamiquement la consommation énergétique et d'utiliser au mieux les ressources de calcul (coeurs) et mémoire. Les travaux de cette thèse seront encadrées par l'équipe INRIA Corse (F. Broquedis, J-F. Méhaut) et donneront lieu à des collaborations avec l'équipe INRIA Mescal (Arnaud Legrand).

  • Titre traduit

    The objective of the thesis is to help improve the energy efficiency in high performance computing (HPC). The work is in the same context as the European projects FP7 Mont Blanc and H2020 (High Performance Computing for Energy). The challenge address


  • Résumé

    The objective of the thesis is to help improve the energy efficiency in high performance computing (HPC). The work is in the same context as the European projects FP7 Mont Blanc and H2020 (High Performance Computing for Energy). The challenge addressed is: in new and upcoming processor generations, more and more sensors are available, allowing better understanding of the state of the processor and its energy consumption. This information is very useful for expert users with knowledge of the architecture and application. We think this information can also be very useful for the systems that support the application execution (runtime systems), enabling them to make better decisions in regards to an energy-efficient execution of the applications. The thesis attempts to define specific strategies for power control and task scheduling to dynamically control energy consumption and better use the available resources such as computational units and memory. The thesis will be supervised by the team INRIA Corsica (François Broquedis, Jean-François Méhaut) and will result in collaborations with the team INRIA Mescal (Arnaud Legrand).