La relation de dominance dans le cadre d'un dialogue de négociation coopérative

par Lydia Ould Ouali

Projet de thèse en Informatique

Sous la direction de Nicolas Sabouret.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication , en partenariat avec LIMSI - Laboratoire d'Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l'Ingénieur (laboratoire) , CPU - Cognition, Perception et Usages (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    Beaucoup de chercheurs en IA s'intéressent à la construction d'agent conversationnels ayant une intelligence sociale afin de bâtir une relation a long terme avec l'humain. En effet, Le dialogue social peut être utilisé par un agent à la fois pour satisfaire des buts sociaux , tels que la construction relation plus amicale avec l'utilisateur, et aussi pour satisfaire directement ou indirectement les objectifs de la tâche, comme assister l'utilisateur à faire une tâche complexe. Dans cette thèse, nous nous intéressons à la mise en oeuvre d'un système de dialogue social capable de construire des stratégies de dialogues qui permettent a l'agent de s'adapter dans le dialogue afin de satisfaire les buts sociaux et tâches de l'agent.

  • Titre traduit

    Interpersonal dominance in dialogue of cooperative negotiation


  • Résumé

    E are interested in modeling a dialogue system for social dialogue in which user and agent cooperate in order to achieve a common objective. We believe that individuals that collaborate to fulfill an objective (for example: find a restaurant for dinner), have both preferences in the way to do it, which lead them to conduct a cooperative negotiation about their preferences in order to determine a trade-off that satisfy both interlocutors. Moreover, scholars in psychology and communication investigated the impact interactive effects of relations and emotion in negotiation, and proved that interpersonal dominance adopt particular strategies depending on their perception of the relation of dominance. Our objective is to define an agent that can perceive the established relation of dominance and adapt its strategy of negotiation to the relation.