Chaines de valeurs Globales et Commerce International

par Mounira Nakaa

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de José De sousa.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société , en partenariat avec Réseaux Innovation Territoires et Mondialisation (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 15-10-2013 .


  • Résumé

    Ma thèse porte sur les chaines de valeurs globales et le commerce international. La fragmentation des processus de production et l'expansion des chaines de valeur globale induites par les progrès technologiques et la baisse des coûts de communication ont entrainé des modifications majeures au niveau des flux du commerce international et une interconnexion croissante des économies. Ainsi, plus de la moitié des importations mondiales de produits manufacturés sont des biens intermédiaires. L'objectif est d'étudier l'impact de l'organisation des processus de production en chaines de valeur globales sur les problématiques du commerce international que ce soit à l'échelle macroéconomique (avantages comparatifs des pays) ou microéconomique (performance des entreprises). Il s'agit d'une thèse sur travaux composé de trois chapitres. Le premier chapitre évalue l'impact des chaines de valeur globale sur les avantages comparatifs des pays en se basant sur les données de commerce en valeur ajoutée. Les deux suivants se focalisent sur le secteur de l'aéronautique en France. Le deuxième chapitre évalue l'impact du recours à la sous-traitance sur les performances des entreprises de ce secteur. Enfin, le troisième chapitre étudie l'impact de la crise financière de 2007-2008 via l'analyse de la transmission du choc sur la chaine de valeur globale en distinguant donneurs d'ordre et sous-traitants.

  • Titre traduit

    Trade and Global Value Chains


  • Résumé

    My thesis is about global value chains and international trade. The fragmentation of the process of production and the expansion of global value chains induced by technological advances and lower communication costs have led to major changes in international trade flows and a growing interconnectedness of economies. Thus, more than half of world manufactured imports are intermediate goods. The objective is to study the impact of the organization of global value chains on international trade either at the macroeconomic level (countries' comparative advantages) or microeconomic (firm performances). The thesis is organized on three chapters. The first chapter assesses the impact of global value chains on the comparative advantages of countries based on value added trade data. The last two chapters focus on the aerospace sector in France. The second chapter evaluates the impact of the use of outsourcing on the performance of firms in this sector. The third chapter examines the impact of the financial crisis of 2007-2008 through the analysis of the choc on the overall value chain, distinguishing between prime contractors and outsourcers.