LES RESTRICTIONS DE LA LIBERTÉ DE RELIGION ET DE CONSCIENCE EN INDONÉSIE : GENÈSE ET ENJEUX CONTEMPORAINS DE LA LOI ANTIBLASPHÈME

par Ayub Mursalin

Projet de thèse en Sciences juridiques

Sous la direction de Brigitte Basdevant-gaudemet et de Rémy Madinier.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société , en partenariat avec Droit et Sociétés Religieuses (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 16-12-2013 .


  • Résumé

    La liberté de religion et de croyance sont les deux principes fondamentaux du régime de culte en Indonésie. Néanmoins, cette liberté est immédiatement restreinte depuis l'établissement du ministère des Religions, le début de 1946. Ce dernier tente de reconnaitre et de mettre en place certaines religions sous sa structure ministérielle en négligant d'autres religions et croyances. La promulgation de la loi n° 1 de 1965 du 27 janvier 1965 relative à la lutte anti blasphème et l'abus en matière de religions devient le premier point culminant de cette restriction. Cette loi a l'objectif de protéger les religions reconnues par le gouvernement des actes dits le blasphème et l'abus en matière de religions. Quant aux religions reconnus sont l'islam, le protestantisme, le catholicisme, l'hindouisme, le bouddhisme et le confucianisme. Nous étudions donc ici la genèse et les enjeux contemporains de cette loi. Nous essayons d'abord de comprendre l'arrière-plan politique et religieux qui incite sa promulgation et d'analyser les modalités juridiques relatives au blasphème et l'abus en matière de religions. Puis, nous retraçons sa mise en vigueur dans la vie religieuse du peuple indonésien qui implique les autorités religieuses et séculières. Après avoir constaté la typologie des infractions prohibées, nous concentrons sur les débats entre les défenseurs et les adversaires l'existence de la loi relative au blasphème et l'abus en matière de religions en Indonésie. Enfin, nous pouvons souligner la tendance de cette loi entre la protection ou la restriction de la liberté de conscience et de religion.

  • Titre traduit

    The Restriction of Freedom of Religion and Conscience in Indonesia: The Origin and the Contemporary Issues of Blasphemy Law.


  • Résumé

    Freedom of religion and belief, without mentioning which religion and belief, are the two fundamental principles of the Indonesian worship system. Nevertheless, this freedom is immediately restricted since the establishment of the Ministry of Religions in early 1946. The latter tries to recognize certain religions and put them in place under its ministerial structure. The first culmination of this restriction is the promulgation of Act No. 1 of 1965 on 27 January 1965 on combating blasphemy and abuse of religion. This law has the objective to protect the religions recognized by the government of said acts the blasphemy and the abuse regarding religions. As for the religions recognized are the Islam, the Protestantism, the Catholicism, the Hinduism, the Buddhism and the Confucianism. We thus study here the genesis and the contemporary stakes in this law. We try at first to understand the political and religious background which incites its promulgation and to analyse the legal modalities relative to the blasphemy and the abuse regarding religions. Then, we redraw his enforcement in the religious life of the Indonesian people which implies the religious and secular authorities. Having noticed the typology of the prohibited breaches, we concentrate on the debates between defenders and opponents the existence of the law relative to the blasphemy and the abuse regarding religions in Indonesia. At the end, we can underline the trend of this law between the protection or the restriction of freedom of consciousness and religion.