Régulation de la photorespiration par phosphorylation chez A. thaliana

par Yanpei Liu

Projet de thèse en Biologie

Sous la direction de Mathieu Jossier.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Sciences du Végétal : du gène à l'écosystème , en partenariat avec Institut de Sciences des Plantes de Paris-Saclay (laboratoire) , IPS2 (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 13-10-2014 .


  • Résumé

    Photorespiration est essentielle pour la croissance normale et le développement des plantes dans l'air (Bauwe et al., 2010). Il peut recycler le métabolite 2-phosphoglycolate toxique produite par ribulose-1,5-biphosphate carboxylase / oxygénase (RuBisCO) activité oxygénase. Cependant, manipuler photorespiration est devenue une cible de choix pour l'amélioration des cultures en raison des pertes d'assimilation du carbone, de l'azote et de l'énergie dans ce cycle. Dans le cycle de photorespiration, il y a huit enzymes essentielles. À l'heure actuelle, au moins sept enzymes photorespiratoires peut être phosphorylée, et la phosphorylation des protéines pourraient être un élément clé dans la réglementation photorespiration (Hodges et al, 2013). Mais les connaissances sur la façon dont elle influe plantes voies et les fonctions métaboliques et comment elles sont coordonnées est limité. Nous avons confirmé la sérine hydroxymethyltransfetase (SHMT1) peut être phosphorylée de la teneur en CO2 différent. Nous allons explorer l'effet des événements SHMT1 phosphorylation / non-phosphorylation sur la physiologie des plantes et le métabolisme en utilisant shmt1 mutants complémentés en réponse à des stress abiotiques.

  • Titre traduit

    Phosphoregulation of photorespiration in the Arabidopsis thaliana


  • Résumé

    Photorespiration is essential for the normal growth and development of plants in air (Bauwe et al., 2010). It can recycle the toxic metabolite 2-phosphoglycolate produced by Ribulose-1,5-Bisphosphate Carboxylase/Oxygenase (RuBisCO) oxygenase activity. However, manipulate photorespiration has become a prime target for crop improvement because of losses of assimilated carbon, nitrogen and energy in this cycle. In the photorespiration cycle, there are eight core enzymes. At present, at least seven photorespiratory enzymes can be phosphorylated, and protein phosphorylation could be a key regulatory component in photorespiration (Hodges et al, 2013). But the knowledge about how it impacts plant metabolic pathways and functions and how they are coordinated is limited. We have confirmed the serine hydroxymethyltransfetase (SHMT1) can be phosphorylated in different CO2 content. We will explore the effect of SHMT1 phosphorylation/non-phosphorylation events on plant physiology and metabolism by using shmt1 complemented mutants in respond to abiotic stresses.