Le Management Socio-Economique de la RSE et la Performance Globale de l'Entreprise : cas d'une PME de Service Marocaine.

par Tariq Zidi

Projet de thèse en Sc de gestion

Sous la direction de Marc Bonnet.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) depuis le 13-10-2015 .


  • Résumé

    La Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE)fait désormais partie intégrante des thématiques de gestion et mobilise de plus en plus de chercheurs. Sur le plan empirique, les pratiques RSE ne cessent de s’étendre et de se diffuser chaque jour dans les entreprises à travers le monde. Toutefois, le débat sur son impact sur la performance des entreprises n’en est pas moins ardu entre ceux qui soutiennent la thèse d’un impact positif et ceux qui soutiennent celle d’un impact négatif ou neutre. Tous armés de recherches et études réalisées sur le sujet. Néanmoins dans tous les cas de figure la question de financement de la RSE se pose pour beaucoup de praticiens et de chercheurs. Notre recherche propose d’étudier la question de l’articulation du management socio- économique et de la RSE et de son impact sur la performance globale de l’entreprise dans le contexte d’une PME du secteur des services informatiques et ingénierie au Maroc (SSII) et d’évaluer à quel point cette combinaison pourrait répondre à la fois à la nécessité pour les entreprises d’être socialement responsables, au défi que pose, pour une PME, le financement d’une démarche RSE et au besoin fondamental pour une entreprise d’être performante. Notre approche, dans ce sens, repose sur la conduite d’une recherche intervention transformative en vue d’actionner le changement au sein de l’entreprise,cas de notre expérimentation, et de répondre à des problématiques de gestion concrètes et de baisse de performance dont elle souffrait. Pour ce faire, nous avons opté pour une intervention socio- économique pour déployer une démarche RSE autofinancée. Autrement dit, notre pari consiste à financer la démarche RSE au sein de l’entreprise par le recyclage des coûts cachés de l’entreprise et par la libération de son potentiel d’innovation à travers l’amélioration de l’interaction entre les comportements et les structures de l’entreprise. Les résultats de notre recherche montrent que le management socio-économique de la RSE permet non seulement à une PME d’autofinancer sa démarche RSE et d’intégrer les pratiques RSE dans son mode de gestion mais surtout de générer une performance globale et durable. En libérant le potentiel humain et social de l’entreprise, le management socio- économique de la RSE a permis d’actionner un cercle vertueux dans l’entreprise.


  • Résumé

    Corporate Social Responsibility (CSR) has become an integral part of management themes and is mobilizing more and more researchers. On an empirical level, CSR practices continue to spread and spread daily in companies around the world. However, the debate on its impact on business performance is no less arduous between those who support the thesis of a positive impact and those who support that of a negative or neutral impact. All armed with research and studies done on the subject. Nevertheless, in all cases, the issue of funding CSR is a problem for many practitioners and researchers. Our research proposes to study the question of the articulation of socio-economic management and CSR and its impact on the overall performance of the company in the context of an SME in the computer and engineering services sector in Morocco (CSES) and to evaluate how this combination could meet both the need for companies to be socially responsible, the challenge posed for an SME, the financing of a CSR approach and the fundamental need for a company to be performance. Our approach, in this sense, is based on the conduct of a transformative intervention research in order to drive change within the company, case of our experimentation, and to answer concrete management problems and performance reduction she suffered. To do this, we opted for a socio-economic intervention to deploy a self-financed CSR approach. In other words, our challenge is to finance the CSR approach within the company by recycling the hidden costs of the company and by releasing its potential for innovation through the improvement of the interaction between behaviors and the structures of the company. The results of our research show that the socio-economic management of CSR not only allows an SME to self-finance its CSR approach and to integrate CSR practices into its management mode but above all to generate a global and sustainable performance. By releasing the human and social potential of the company, the socio-economic management of CSR has helped to activate a virtuous circle in the company.