Techniques de modification de données CAO pour les revues de projet avec des systèmes interactifs hétérogènes

par Yujiro Okuya

Projet de thèse en Informatique

Sous la direction de Patrick Bourdot et de Cédric Fleury.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences et technologies de l'information et de la communication (Orsay, Essonne ; 2015-....) , en partenariat avec LIMSI - Laboratoire d'Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l'Ingénieur (laboratoire) , VENISE - R&VA (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (1970-2019) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Dans le domaine des Environnements Virtuels Collaboratifs, la problématique scientifique de cette proposition de thèse est l'élaboration d'un modèle interface sensorimotrice susceptible de polyvalence sur des dispositifs interactifs hétérogènes allant de systèmes de type Mur d'Images à des salles immersives de Réalité Virtuelle. Cette recherche est motivée par le besoin croissant de certains industriels, d'interactions collaboratives efficaces sur des dispositifs visuels et/ou immersifs de grande taille, pour mener des activités à échelle 1 sur les maquettes numériques de projets. Ces nouveaux modes de travail permettent des gains de productivité en conception de produits, mais l'interaction gestuelle avec les contenus 3D dans ces types de dispositifs manque souvent de précision. On se propose d'étudier les approches Haptiques et Pseudo-Haptiques pour résoudre ce problème, de sorte à élaborer un modèle sensorimoteur déclinable suivant les technologies disponibles sur différents dispositifs interconnectés pour les tâches collaboratives visées. Ce projet a pour contexte l'Equipex DIGISCOPE. Contacts : patrick.bourdot@limsi.fr & cedric.fleury@lri.fr

  • Titre traduit

    CAD Data Modification Techniques for Design Reviews with Heterogeneous Interactive Systems


  • Résumé

    In the research field of Collaborative Virtual Environments, the scientific challenge of this PhD is to develop a sensorimotor interface model which has a versatility potential to support heterogeneous interactive devices ranging from Wall‐sized Displays up to Immersive Virtual Reality rooms. This research is motivated by the increasing need, in some industrial domains, for efficient collaborative interactions on large visualization and/or immersive systems, to perform scale‐one activities on virtual mock‐ups of the projects. These new working methods improve the productivity of product design, but the gesture interaction with 3D content in such systems often lack of accuracy. This PhD work aims to study Pseudo‐Haptic and Haptic approaches to solve this problem. The challenge is to create a sensorimotor interface model based on these approaches, which will have the adaptability to support the various technologies available on different interconnected devices, for a set of collaborative tasks. This PhD will be carried out in the context of the Equipex DIGISCOPE project, a high‐performance telepresence network for remote collaboration, located on Paris‐Saclay campus and supported by the French National Research Agency. Contacts: patrick.bourdot@limsi.fr & cedric.fleury@lri.fr