Evolution spatio-temporelle d'une pollution mixte dans le continuum sol - rivière d'un bassin versant urbanisé : une approche multi-traceurs

par Claire Froger

Projet de thèse en Terre solide : géodynamique des enveloppes supérieures, paléobiosphère

Sous la direction de Sophie Ayrault et de Cécile Quantin.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Sciences mécaniques et énergétiques, matériaux, géosciences , en partenariat avec LSCE - Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement (laboratoire) , Géochimie Des Impacts (GEDI) (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-11-2015 .


  • Résumé

    Le projet a pour objectif d'étudier la dynamique d'un cocktail de polluants (polluants émergents et polluants hérités des émissions passées : Zn, Pb, Sb, HAP, certains mentionnés dans la Directive Cadre européenne sur l'Eau) dans le continuum sol-rivière du bassin de l'Orge (Ile-de-France). Ce bassin présente un fort gradient d'occupation des sols, depuis les zones forestières en amont, puis agricoles et enfin urbaines de densité croissante dans la partie aval. Pour évaluer la rémanence de ces polluants et la résilience de l'environnement en zone urbaine, le projet quantifiera l'impact de la contamination du sol et de l'érosion sur la qualité de l'eau et du sol, en utilisant un réseau de bassins emboîtés et des archives pédologiques. Le projet s'appuiera sur un consortium d'experts en traçage des transferts par les radionucléides environnementaux, pédologie, chimie environnementale et analytique, ainsi que sur les gestionnaires locaux. Outre la recherche académique, la thèse pourra conduire à de nombreux débouchés dans les secteurs public (recherche académique, agences de l'eau, collectivités locales et régionales …) et privé (sociétés d'ingénierie spécialisées en impact environnemental, laboratoires prestataires, …) en France, en Europe et à l'étranger.

  • Titre traduit

    Spatial and temporal patterns of mixed pollution in the soil – river continuum of an urban watershed: a multitracer approach


  • Résumé

    The project aims to study the dynamics of pollutants cocktail in the soil – water continuum in the Orge River watershed to evaluate the ecosystem resilience in presence of legacy and emerging contaminants (Zn, Pb, Sb, PAH). Its presents a highly contrasted land use pattern (forests and agricultural lands upstream, densely populated area downstream), and is therefore representative for most conditions found in European temperate regions. The project will quantify the impact of soil contamination and erosion on the quality of water bodies, at a range of nested spatial scales. A range of temporal scales (from the snapshot to the decadal or century scale) will be investigated by using radionuclide tracers and diagnostic contaminant or isotopic ratios. The project consists of collaboration between public research laboratories (with expertise in pedology, erosion processes and environmental geochemistry) and local stakeholders, that will facilitate the dissemination of the results and facilitate their integration into watershed management schemes. Besides academic research, this thesis will lead to many career openings in both public and private sectors (e.g., water management agencies, local and regional authorities, consulting companies with expertise in environmental impact).