Stimuler la conception de modes de production agroécologiques par l'analyse de pratiques innovantes en ferme

par Chloé Salembier

Projet de thèse en Sciences agronomiques

Sous la direction de Jean-marc Meynard et de Blanche Segrestin.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Agriculture, Alimentation, Biologie, Environnement et Santé , en partenariat avec SADAPT - Systèmes Agraires et Développement : Activités, Produits et Territoires - UMR AgroParisTech/INRA (laboratoire) , UMR SADPAT - CONCEPTS (equipe de recherche) et de AgroParisTech (France) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-01-2016 .


  • Résumé

    Les nuisances environnementales et sanitaires liées aux activités agricoles invitent les agriculteurs à faire évoluer leurs pratiques en ferme. Certains ont d'ores et déjà développé des pratiques dites agroécologiques mais, sur l'ensemble des agriculteurs, cette dynamique peine à monter en puissance. Notre projet de thèse s'intéresse à la valorisation des capacités d'innovation des agriculteurs pour cette transition. Durant les dernières décennies, la R&D agricole s'est organisée autour d'une vision linéaire des processus d'innovation, de type « top down » : la R&D conçoit des modes de production et l'agriculteur applique. Depuis peu, différentes institutions reconnaissent explicitement les capacités de conception et d'innovation des agriculteurs (RMT Systèmes de Culture innovants, Ecophyto Dephy-Fermes, Chambres d'Agriculture, instituts techniques, INRA…) et des collectifs d'origines variées initient des dispositifs visant à valoriser des innovations de terrain pour alimenter ou stimuler la conception de modes de production innovants. L'analyse d'innovations en ferme devient une ressource supplémentaire dans la « boite à outils » des agronomes, pour générer des capacités d'innovation en ferme. Mais, malgré l'engouement récent pour cette activité, son intérêt pour la conception et ses conditions de mise en œuvre restent peu connus. Par la mise en synergie des cadres théoriques de l'agronomie et des sciences de gestion, ce travail vise à éclairer : comment et à quelles conditions l'analyse de pratiques innovantes en ferme peut stimuler la conception de modes de production agroécologiques. Nous contribuerons à éclairer cette question en combinant trois dispositifs de recherche : - Par l'exploration des travaux d'agronomes, datées du 18ème au 21ème siècles, nous caractériserons l'évolution des raisonnements de conception des agronomes au cours du temps, ce qui nous permettra de comprendre la genèse de la situation actuelle et la diversité des raisonnements de conception des agronomes aujourd'hui - Nous caractériserons et comparerons plusieurs dispositifs contemporains développés par des acteurs de la R&D pour éclairer les intérêts et limites des démarches et formes d'organisation existantes pour articuler « analyse de pratiques innovantes en ferme » et « conception ». - Par l'étude et l'accompagnement de 2 démarches « en train de se faire », nous testerons et évaluerons des voies d'articulation entre « analyse d'innovations en ferme » et « conception » pour éclairer comment, selon les situations organisationnelles, mener l'analyse de pratiques innovantes en ferme et formaliser ses résultats pour qu'ils alimentent des démarches de conception. Les résultats de ce travail contribueront à éclairer (i) ce qui, dans des pratiques innovantes d'agriculteurs, peut stimuler des activités de conception (types de connaissances, concepts…) et (ii) la manière dont l'analyse de pratiques innovantes en ferme pourrait être menée dans diverses situations de recherche et développement.

  • Titre traduit

    Fostering the design of agroecological farming systems analysing innovative practices on farm.


  • Résumé

    Environmental and sanitary burden invite farmers to make evolve their practices on farm. Some have already developed agroecological practices but, on the whole, this dynamic has difficulty to rise up. Our project focus on the valorisation of farmer's capacity to innovate to foster these transitions. During the last decades, agricultural R&D services organized around linear (top-down) models of innovation processes: where R&D designs farming practices and farmers applicate. Recently, diverse institutions explicitly recognize the design and innovation potential of farmers (RMT Systèmes de Culture Innovants, Ecophyto Dephy-Fermes, Chambres d'Agriculture, instituts techniques, INRA…) and collectives, with various backgrounds, organise to valorise grass roots innovations to foster the design of innovative farming systems. Analysing innovations on farm become an additional resource in the agronomist's “tool box”, to generate innovative capabilities on farm. Despite the recent enthusiasm for this activity, its interest for design and its conditions of development remains poorly known. Combining the theoretical frameworks of agronomy and management sciences, this works aims to highlight: how and at which conditions analysing innovative practices on farm can foster the design of agro ecological farming practices? We will contribute to highlight this question combining 3 research frameworks: - Exploring works in agronomy, dated from the 18th to the 21th century, we will characterize the evolution of the design reasoning of agronomists over time, which will allow us understanding the genesis of the actual situation and the diversity of actual design reasoning in agronomy. - We will characterize and compare several contemporaneous organisations developed by R&D actors to highlight the interests and limits of frameworks and organisational models existing, articulating “analysis of innovative practices on farm” and “design”. - Studying and accompanying 2 on going processes, we will test and assess ways to combine “analysis of on farm innovation” and “design processes”; in divers organisational situations we will also highlight how to drive this analysis on farm and how to formalize the results to make sure they feed design processes. The results of this works should highlight what, in innovative practices developed on farm, could foster design activities (kind of knowledge, concepts…) and the way this analysis on farms could be driven in divers R&D organisations.