Transition nutritionnelle dans les pays émergents

par Lisa Oberländer

Thèse de doctorat en Analyse et politique économiques

Sous la direction de Anne-Célia Disdier et de Fabrice Étilé.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) depuis le 28-09-2015 .


  • Résumé

    Au cours des dernières décennies la composition de l’alimentation a changé : les graisses et le sucre ont partiellement remplacé les fibres dans l’alimentation. Cette transition nutritionnelle représente un défi en termes de santé publique : une alimentation riche en graisses et sucre constitue un facteur important de risque de diabète et de maladies cardiovasculaires. Si les pays à haut niveau de revenu ont été les premiers concernés par cette transition nutritionnelle, les pays à revenus intermédiaires sont désormais touchés, et les conséquences en termes de santé publique sont particulièrement lourdes dans ces pays. Cette thèse a pour objectif de mieux comprendre les causes et déterminants de la transition nutritionnelle dans les pays émergents. Le premier chapitre porte sur le rôle respectif des deux dimensions principales de la mondialisation – la dimension économique et la dimension sociale – quant aux changements de régime alimentaire. Nous concluons que la dimension sociale de la mondialisation (accès à d’autres cultures au moyen d’Internet et de la télévision) joue un rôle plus important dans ces changements que l’intégration des pays émergents au sein de l’économie mondiale. Le deuxième chapitre s’appuie sur les résultats du premier, et analyse un aspect de la dimension sociale de la mondialisation : la publicité et les émissions télévisées. J’utilise des données sur le cas de l’Indonésie pour estimer les effets de l’accès aux chaînes de télévision privées durant l’enfance sur l’alimentation à l’âge adulte. Les résultats suggèrent que l’information sur les produits et modes de vie diffusée par la télévision entraîne une consommation élevée de « snacks » et de sodas. Le troisième chapitre étudie un autre déterminant des choix alimentaires, les variations de température de court terme, en s’appuyant sur des données portant sur le Mexique. Les estimations indiquent qu’en cas de fortes températures les individus augmentent leur consommation de sodas, et non pas d’eau. Cet effet est lié aux changements de consommations des personnes qui apprécient et achètent des sodas habituellement : en cas de fortes chaleurs, elles cèdent plus facilement à leurs envies. Ce résultat valide l’hypothèse d’une réponse comportementale impulsive aux variations de température.

  • Titre traduit

    Nutrition transition in emerging countries


  • Résumé

    Around the world, countries have experienced a profound shift in the composition of their diet over recent decades. Diets have become richer in fats and sugar at the expense of fibers. This nutrition transition poses important policy challenges for health. Diets rich in sugar and certain types of fat constitute important risk factors for non-communicable diseases such as cardiovascular diseases, diabetes, a number of cancers, as well as for intermediate outcomes such as obesity and hypertension. The nutrition transition started in high-income countries but emerging countries are now also affected and its health impacts cause a substantial economic burden in particular for emerging countries. In light of these challenges my thesis aims at contributing to a better understanding of the underlying causes of the nutrition transition. One important driver of supply side dynamics is deeper economic integration. There is one strand in the economic empirical literature that uses an index of globalisation to measure economic integration for a large number of countries and over time. In my first paper, together with my co-authors, we add to this literature by analysing the relative importance of economic integration and social dimensions of globalisation for the composition of food supply. We find that social dimensions are more important than economic integration and these findings point at the relevance of demand side dynamics. Research regarding demand side dynamics sets out to understand why and how consumers' preferences have changed. Food advertisements play an important role in influencing consumer's food choices. Few papers from high-income countries estimate the effect of TV advertising on children's food consumption and overweight prevalence. My second chapter adds to this literature on food advertising by providing evidence for a middle-income country. Moreover, I build a bridge to the literature on preference formation by analysing the effect of exposure to television during childhood on food preferences during adulthood. I find that television exposure during childhood is associated with higher snacks and soda consumption later in life. Finally, impulsive food choices may also be influenced by environmental circumstances such as higher temperatures. Together with my co-author, in my third chapter, we estimate the effect of short-term temperature variations during one week on food consumption patterns in Mexico. From the physiological literature we understand that thirsty individuals should drink more water in response to higher temperatures. Yet, we find that individuals with a strong preference for sugar-sweetened drinks purchase more sodas instead.