Accélération Algorithmique et Logicielle de l'Analyse Vidéo du Mouvement

par Matthieu Garrigues

Projet de thèse en Informatique

Sous la direction de Antoine Manzanera.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale INTERFACES : approches interdisciplinaires / fondements, applications et innovation (Palaiseau, Essonne ; 2015-....) , en partenariat avec U2IS - Unité d'Informatique et d'Ingénierie des Systèmes  (laboratoire) et de École nationale supérieure de techniques avancées (Palaiseau, Essonne) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 30-10-2012 .


  • Résumé

    Le travail de Thèse est lié au développement de nouveaux systèmes de vidéosurveillance urbaine utilisant des caméras embarquées sur des porteurs mobiles tels que les véhicules des forces de sécurité. Dans ce cadre, un des objectifs majeurs est d'extraire l'information la plus pertinente sur le théatre de l'intervention à partir des données fournies par la vidéo captée depuis le véhicule. Cette information contient une partie structurelle, telle que la géométrie de la scène, et une partie conjoncturelle, telle que l'activité humaine qui s'y déroule. Le premier objectif du travail de Thèse est la conception des primitives de vision fondamentales permettant l'analyse de scènes dynamiques par un porteur mobile, ainsi que leur implantation sur une plateforme de calcul parallèle pouvant être embarquée sur un véhicule. Pour le traitement d'images, on retiendra le calcul du champ de vitesse apparente (flux optique), la poursuite d'objet mobile, et la segmentation d'images. Le second objectif de la Thèse est l'implantation temps réel de techniques de représentation résumée de la scène parcourue, incluant une reconstruction 3d simplifiée de la scène (plans principaux), et une localisation approximative dans le temps et l'espace d'événements liés à des objets mobiles. Cet objectif suppose la mise en place conjointe de techniques de reconstruction par le mouvement (structure from motion) et de segmentation fondée sur le mouvement et l'apparence. Ce travail s'inscrit dans une perspective de construction d'une << maquette 3d >> qui résumerait la scène à la fois sur les plans géométrique (structure de la scène) et sémantique (nature des objets et des événements).

  • Titre traduit

    Software and Algorithmic Acceleration of Video Motion Analysis


  • Résumé

    Le travail de Thèse est lié au développement de nouveaux systèmes de vidéosurveillance urbaine utilisant des caméras embarquées sur des porteurs mobiles tels que les véhicules des forces de sécurité. Dans ce cadre, un des objectifs majeurs est d'extraire l'information la plus pertinente sur le théatre de l'intervention à partir des données fournies par la vidéo captée depuis le véhicule. Cette information contient une partie structurelle, telle que la géométrie de la scène, et une partie conjoncturelle, telle que l'activité humaine qui s'y déroule. Le premier objectif du travail de Thèse est la conception des primitives de vision fondamentales permettant l'analyse de scènes dynamiques par un porteur mobile, ainsi que leur implantation sur une plateforme de calcul parallèle pouvant être embarquée sur un véhicule. Pour le traitement d'images, on retiendra le calcul du champ de vitesse apparente (flux optique), la poursuite d'objet mobile, et la segmentation d'images. Le second objectif de la Thèse est l'implantation temps réel de techniques de représentation résumée de la scène parcourue, incluant une reconstruction 3d simplifiée de la scène (plans principaux), et une localisation approximative dans le temps et l'espace d'événements liés à des objets mobiles. Cet objectif suppose la mise en place conjointe de techniques de reconstruction par le mouvement (structure from motion) et de segmentation fondée sur le mouvement et l'apparence. Ce travail s'inscrit dans une perspective de construction d'une << maquette 3d >> qui résumerait la scène à la fois sur les plans géométrique (structure de la scène) et sémantique (nature des objets et des événements).