Les manuels scolaires d'histoire pour des élèves de 9 à 11 ans : aller et retour entre lisibilité et compréhension

par Maude Elola

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Marie-noëlle Roubaud.

Thèses en préparation à Aix-Marseille , dans le cadre de Cognition, langage, éducation (356) .


  • Résumé

    Le manuel scolaire est un outil pédagogique présent dans toutes les classes en France et plébiscité par les enseignants. Pourtant, dans le cas des ouvrages d'histoire, leur appropriation est difficile : les textes composant les leçons sont peu lisibles. Cette recherche se donne pour objectif d'étudier la lisibilité d'un ensemble de textes explicatifs présents dans un corpus composé de 24 manuels scolaires d'histoire à destination d'élèves de CM1 et CM2 (9 à 11 ans). A partir de ces premiers résultats, nous nous proposons de comprendre le rôle de l'aspect lexico-syntaxique des textes dans la lisibilité. Pour effectuer cette étude, l'ensemble des textes sélectionnés ont été analysés à l'aide d'outils mathématiques et informatiques. Puis nous les avons comparés avec des listes de fréquence lexicale pour tenter de dégager les mots « difficiles » du texte, qui, par la suite, seront qualifiés de potentiellement opaques. Nous avons pour cela créé une échelle de complexité. Une confrontation avec des élèves de CM1 et CM2 a été menée afin d'éprouver les résultats et de proposer des pistes didactiques à l'enseignant.

  • Titre traduit

    History textbooks for 9 to 11 pupils: back and forth between readability and comprehension


  • Résumé

    The school manual is an educational tool present in all classrooms in France and generally acclaimed by teachers. However, in the case of history manuals, their appropriation is difficult : the texts included in the lessons are, on average, fairly difficult to read. This research aims to study the readability of a set of explanatory texts present in a corpus made of 24 history textbooks intended for CM1 and CM2 students (9 to 11 years old). From these first results, we aim to understand the influence of the lexico-syntactic level of texts on readability. To carry out this study, all the texts were analyzed using mathematical and computer tools. Then, we compared them with lexical frequency lists to try and identify the most difficult words they contained, which, subsequently, would be deemed potentially opaque. We have, therefore, created a complexity scale. A confrontation with CM1 and CM2 students was conducted in order to improve results and offer educational guidelines for teachers.