Rente pétrolière et diversification face au défi climatique : le cas de l'Arabie Saoudite

par Salaheddine Soummane

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Franck Lecocq et de Frédéric Ghersi.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Agriculture, Alimentation, Biologie, Environnement et Santé , en partenariat avec CIRED - Centre International de Recherche sur l'Environnement et le Développement (laboratoire) et de AgroParisTech (France) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-02-2016 .


  • Résumé

    La structure économique des pays du Conseil de Coopération du Golfe est largement tributaire des revenus du pétrole et du gaz dans le financement de leur croissance économique. Le travail de recherche sera d'imaginer quelle serait l'action coopérative à adopter par les pays du CCG vis-à-vis des contraintes climatiques. Il leur faudrait estimer le taux d'exploitation des ressources énergétiques et le mix d'investissement qui leur assureraient une croissance équilibrée tout en contribuant efficacement à la réalisation des objectifs climatiques mondiaux. Le travail de recherche sera construit comme suit: - une approche théorique sur le modèle d'économies rentières que constituent les pays du CCG. Etude comparative avec des pays où le modèle de rente optimisée a fonctionné (cas de la Norvège) ; - une approche pratique : à travers un modèle d'équilibre général calculable. Ces modèles permettent de simuler des scénarios, résultant par exemple d'un changement de politique économique ou d'un choc externe, afin d'estimer le comportement des agents. Cette approche permettra de quantifier les effets de l'adoption de la monnaie unique ainsi que les variations du prix du pétrole sur la structure économique des pays du CCG.

  • Titre traduit

    Management of oil rent and diversification facing climate challenge: the case of Saudi Arabia


  • Résumé

    The economic structure of the countries of the Gulf Cooperation Council remains largely dependent on oil and gas revenues in the funding their economic growth. The aim of this research work is to imagine the cooperative action to be taken by the GCC countries in facing the climatic constraints. These economies have to estimate the exploitation rate of energy resources and the investment mix that would ensure their balanced growth while effectively contributing to the achievement of global climate objectives. The research work will be as follows: - a theoretical approach on the model of rentier states such as the GCC countries. Comparative study with countries where the optimisation of natural ressources rents has been successful (case of Norway); - a practical approach: through a Computable General Equilibrium Model. These models simulate scenarios, e.g resulting from a change in economic policy or an external shock,to estimate the behavior of agents. This approach will quantify the effects of the adoption of the common currency as well as changes in oil prices on the economic structure of GCC countries.