Concevoir l'organisation transitoire dans les restructurations en site occupé : enjeux pour l'intervention ergonomique

par Johanna Dutier

Projet de thèse en Psychologie du travail et ergonomie

Sous la direction de Sandrine Caroly.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Sciences de l'homme, du Politique et du Territoire , en partenariat avec Laboratoire interuniversitaire de Psychologie/Personnalité, Cognition, Changement social (laboratoire) et de PEPS : psychologie:émotion,prevention,santé (equipe de recherche) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Le projet de thèse vise à développer un point de vue théorique et pratique sur l'organisation transitoire dans les restructurations en site occupé et sur le rôle de l'ergonome dans ce contexte. Les restructurations ponctuent désormais la vie des entreprises de toute taille et de tous secteurs et se traduisent souvent par des remaniements à la fois organisationnels et architecturaux. Ces transitions sont d'autant plus complexes lorsqu'il est impossible d'arrêter ou de délocaliser l'activité de l'établissement pendant la durée des travaux qui se déroulent donc en "site occupé". La littérature (Ledoux, 2000, Petit & Escouteloup, 2009, Beaujouan et al, 2011) et les retours d'expérience ont permis d'identifier un certain nombre de difficultés et d'écueils rencontrés par les Maîtrises d'Ouvrage lors de chantiers en site occupé. Ces difficultés peuvent être résumées ici, par : des difficultés à maintenir le niveau de performance ou de qualité de service pendant la phase transitoire, une dégradation des conditions de travail, voire de la santé ou de la sécurité des utilisateurs et des usagers pendant le chantier, des désorganisations, ou des fonctionnements dégradés au sein de l'établissement, la perturbation des collectifs de travail et la perte de repères spatio-temporels pour les occupants,une conduite du changement particulièrement sensible avec des risques psycho-sociaux associés, des difficultés de prise en main du bâtiment lors du démarrage. Notre postulat de départ consiste à dire que les difficultés observées ci-dessus sont liées à une absence de réflexion sur l'organisation transitoire par la Maîtrise d'Ouvrage et la Maîtrise d'œuvre, en particulier lors de la définition du phasage des travaux. Par ailleurs, les ergonomes sont rarement appelés à intervenir sur ces situations transitoires, car peu considérées du fait de leur caractère éphémère. Partant de ce postulat, nous défendons l'idée que la définition de l'organisation transitoire doit permettre une meilleure compatibilité du chantier avec la continuité de fonctionnement. Pour ce faire, l'organisation transitoire doit faire l'objet d'un processus de conception coordonné avec le phasage des travaux. Ce processus repose sur un travail collectif d'anticipation et d'ajustement dans l'usage et nécessite l'articulation dans le temps et dans l'espace de composantes socio-techniques : existantes, temporaires et projetées. Enfin, l'ergonome peut contribuer à faire émerger, structurer et enrichir le processus de conception de l'organisation transitoire. Pour cela, il met en place les conditions favorisant la synchronisation des mondes professionnels, la projection collective et la conception dans l'usage de l'organisation transitoire. Le terrain de thèse permettant de tester ces hypothèses est une intervention-recherche menée au sein d'un projet de restructuration et d'extension d'un EHPAD. Ce projet répond à une volonté de modernisation et de fusion de deux établissements voisins. Les travaux sont prévus sur une durée de quatre ans et cela sans diminution de la capacité d'accueil (120 lits, 80 agents). L'action menée porte sur la préparation et l'accompagnement de la phase transitoire (comprenant fusion et chantier).

  • Titre traduit

    Designing "temporary organization" in occupied site restructuring : issues for ergonomic intervention


  • Résumé

    The thesis aims to develop a theoretical and practical view on temporary organization in restructuring projects on occupied site. Restructuring are frequent in companies' life of any sectors and often lead to organizational and architectural changes. These transitions are especially complex when it is impossible to stop or to relocate the activity during the building works in occupied site. The literature (Ledoux, 2000, Petit & Escouteloup, 2009, Beaujouan et al, 2011) shows that many of these projects in occupied site encounters several difficulties like : degradation of the performance, impact on health and security of the users or workers, and even on collectives' efficiency. These difficulties seems to be linked to a weak anticipation of the transient phase. The temporary organization beeing not considered as a functioning to design. In consequences, Ergonomists are rarely called to intervene on these intermediate and temporary situations, especially because of their short-lived nature. Thus, we support the idea that anticipation of temporary organization should lead to a better compatibility beetween restructuration works and continued functioning. To this end, temporary organization must go through a design process, in coordination with the construction works phasing. This process is bases on collectiv anticipation and adjustement in use. It also means an articulation in time and space of socio-technical composent : existing, temporary and future. Finally, the ergonomist may help this process of temporary organization design. The research field to verify these hypotheses is an intervention-search led within a restructuring project of an EHPAD (Old people's home). This project answers a will of modernization and merger of two nearby establishments. Construction work is planned on four years without accommodation capacity decrease (120 beds, 80 agents). The action carried out as an ergonomist consultant concerns the transitional phase preparation and support (including merger and construction work).