Analyse littéraire d'un genre en pleine émancipation : poétique et thématiquede la nouvelle génération d'auteurs de science-fiction chinoise.

par Loic Aloisio

Projet de thèse en Langues et litteratures etrangeres

Sous la direction de Pierre Kaser et de Noel Dutrait.

Thèses en préparation à Aix-Marseille , dans le cadre de Langues, lettres et arts (354) depuis le 19-11-2015 .


  • Résumé

    Dans un pays qui accorde une si grande importance à son programme spatial et à celui de l'exploration lunaire, il est évident que la littérature de science-fiction, dont l'histoire remonte à plus d'un siècle, tient une place non négligeable dans le paysage littéraire chinois. Certains de ses auteurs sont même déjà traduits en Occident, comme par exemple Lao She et son roman « La Cité des chats » et, plus récemment, Liu Cixin et son roman « The Three Body Problem » dont le premier volet a été traduit en anglais en 2014, et le second en 2015, et qui a connu un relatif succès aux États-Unis, étant nommé pour le prix Nebula du meilleur roman 2014, et ayant obtenu le prix Hugo du meilleur roman 2015. Malgré ces quelques traductions, la littérature de science-fiction chinoise reste encore assez méconnue hors des frontières de l'Empire du Milieu. Il me semblait donc indispensable de faire connaître un pan si important de la science-fiction, aussi bien pour le monde sinologique que pour celui de la science-fiction, d'autant plus que ce dernier connaît depuis les années 1990 une véritable métamorphose. C'est pour cela qu'à travers cette thèse, je souhaiterais porter mon étude sur la nouvelle génération d'auteurs de science-fiction chinoise, qui est en pleine poursuite d'émancipation par rapport aux anciennes générations et aux vieux modèles encarcanant. Ce que l'on entend, en chinois, par « nouvelle génération », xin sheng dai 新生代, désigne deux sortes d'auteurs bien différents. Les premiers sont les auteurs ayant commencé à publier leurs écrits après les années 1985-1990, alors que les seconds sont les jeunes auteurs qui sont nés après les années 1985-1990. Pour ma recherche j'utiliserai donc ce terme dans son sens le plus large, puisque ces différents auteurs travaillent actuellement côte à côte pour élever le niveau littéraire de la science-fiction en Chine à un niveau international. Si l'étude de cette nouvelle génération m'a paru plus intéressante que celle de ses prédécesseurs, c'est parce que nous pouvons assister, depuis les années 1985-1990, à une recherche d'émancipation de la part de la littérature de science-fiction, que je mettrai en lumière à travers la poétique et les thématiques de cette nouvelle génération. La science-fiction chinoise contemporaine abandonne en effet de plus en plus la conception mettant sur un pied d'égalité la science-fiction et la vulgarisation scientifique, donnant des œuvres plus intéressantes, que ce soit du point de vue littéraire ou des réflexions qu'elles suscitent. Un certain éloignement du modèle soviétique de « réalisme socialiste » est aussi remarquable ces dernières années, laissant plus de place à l'imagination et la création pure. Sans oublier la recherche d'une certaine émancipation, que ce soit au niveau politique ou littéraire. Tout cela montre donc une certaine ouverture de la part des auteurs chinois de science-fiction contemporaine, qui s'inspirent fortement du modèle occidental, mais recherchent toutefois des caractéristiques propres à la science-fiction chinoise. Véritable reflet de la société et des inquiétudes de la population d'un pays, la science-fiction peut se révéler importante dans l'étude et la compréhension d'une civilisation en pleine mutation telle que la civilisation chinoise actuelle. Je limiterai donc ma recherche sur la science-fiction de Chine continentale. Hong Kong et Taïwan ont bien entendu produit de très bonnes œuvres de science-fiction, mais n'ont cependant pas le même arrière-plan politique, économique et littéraire que la Chine continentale, et de ce fait, la nouvelle génération d'auteurs de Hong Kong et Taïwan n'a pas les mêmes caractéristiques que celle du continent. Il me semble donc tout à fait intéressant d'avoir une approche comparative entre la science-fiction chinoise antérieure à la nouvelle génération, et celle de la nouvelle génération, qui semble apporter un nouveau souffle et être la source de changements considérables dans le monde littéraire chinois. Il serait donc intéressant de voir quelles sont les caractéristiques propres à cette nouvelle génération d'auteurs, quelles sont ses aspirations, en quoi elle incarne les lendemains du genre dans l'Empire du Milieu, et quelles caractéristiques elle esquisse pour façonner et décider du devenir de la littérature de science-fiction chinoise. La science-fiction est relativement absente des études en langue française sur la littérature chinoise. Quelques ouvrages existent en anglais, comme par exemple « After Mao : Chinese Literature and Society, 1978-1981 » publié par l'Université d'Harvard en 1985 ; « Science Fiction From China » de Wu Dingbo et Patrick Murphy, publié en 1989 ; ou encore le numéro 77/78 de Renditions publié en 2012, « Chinese Science Fiction : Late Qing and the Contemporary ». Il existe cependant de nombreux ouvrages théoriques en langue chinoise qui pourraient être utiles à l'étude et la compréhension du genre en Chine continentale, à travers notamment l'étude de son histoire et les écrits théoriques concernant la science-fiction moderne et contemporaine, comme par exemple, pour ne citer que lui, le très complet « Xiandai Zhongguo kehuan wenxue zhuchao 现代中国科幻文学主潮 » (Les Principaux courants de la littérature de science-fiction chinoise moderne) de Wang Quangen, publié en 2011. Pour ma recherche, je compte m'appuyer sur de nombreux ouvrages, qu'ils soient en langue française, anglaise et même chinoise. Pour ce qui est de la science-fiction chinoise à proprement parler, la plupart des ouvrages sont en langue chinoise, comme par exemple, pour n'en citer que quelques-uns, « Xiangxiangli xuanyan 想象力宣言 » (Manifeste de l'imagination) de l'auteur de science-fiction Han Song, qui est un recueil d'essais importants apportant une réflexion sur les particularités de la science-fiction chinoise ; « Xiandai Zhongguo kehuan wenxue zhuchao 现代中国科幻文学主潮 » (Les Principaux courants de la littérature de science-fiction chinoise moderne) de Wang Quangen, cité précédemment, qui est un recueil de recherches menées sur la science-fiction de Chine continentale ; ou encore « Kehuan wenxue lilun he xueke tixi jianshe 科幻文学理论和学科体系建设 » (La Théorie littéraire de la science-fiction et la construction du système de discipline) de Wu Yan, qui est une compilation de documents de base pour l'étude de la science-fiction. Je m'appuierai également sur quelques ouvrages en anglais, comme par exemple le numéro 119 de la revue Science Fiction Studies qui consacre un numéro spécial sur la science-fiction chinoise. Concernant les études en langue française, elles sont certes rares, mais pas inexistantes, comme le prouve le numéro 2015/1 de la revue Perspectives Chinoises consacrée aux fictions utopiques et dystopiques en Chine contemporaine. L'ouverture d'études doctorales sur le sujet en Chine me laisse également la possibilité de nouer des contacts avec les spécialistes de ces spécialités. Pour ce qui est des ouvrages théoriques sur la science-fiction en général, il en existe de nombreux, aussi bien en français, en anglais, qu'en chinois, puisque ce genre littéraire est à l'origine de nombreuses études à travers le monde. Je pourrai également m'appuyer sur mes recherches antérieures dans le domaine de la science-fiction chinoise, notamment à l'aide de mon mémoire de master, qui s'intitule « Han Song (1965-) et la littérature de science-fiction chinoise. Analyse d'une œuvre équivoque et complexe, Huoxing zhaoyao Meiguo (2000, 2011) », qui pourra me servir de base pour ma recherche. L'axe Littérature d'Asie de l'IrASIA sera également une excellente équipe d'accueil qui, j'en suis assuré, me soutiendra dans la mesure de ses possibilités.

  • Titre traduit

    A literary analysis of gender right in the pursuit of emancipation : poetics and thematics of new generation of Chinese science fiction authors


  • Résumé

    A country with an attachment of its importance to its spatial program and its lunar exploration, it is obvious that the science fiction literature, which has more than a century of history, plays a significant role in the Chinese literary scene. Some of its authors have even been translate in western languages, for example, Lao She's novel « Cat Country » and, more recently, Liu Cixin's novel « The Three Body Problem », whose first volume was translated in English in 2014, and the second volume in 2015. This novel is currently enjoying a huge success since it has been nominated for the Nebula Award 2014 and received the Hugo Award for the best novel in 2015. Despite these few translations, the Chinese science fiction literature still remains unknown outside the Middle Empire. Thus, it seems essential to introduce western people to the important sector of science fiction, whether it is for the world of sinology or the world of science fiction, all the more since it is experiencing, since the 1990s, an absolute metamorphosis. That is why, through this thesis, I would like to study the new generation of Chinese science fiction authors, which is right in the pursuit of emancipation from the old generations and the constrains of old patterns. The reference « new generation », xin sheng dai 新生代 in chinese, indicates two kinds of authors. The first one type of author began to publish their works after the 1985s-1990s. The second type refers to young authors who were born after the 1985s-1990s. For my research, I will use this term in the broad sense, because these two kinds of authors are currently working side-by-side to bring the chinese science fiction's literary level to an international level. If the new generation of authors appeared to be more interesting than its predecessors, it is because we can see, since the 1985s-1990s, a pursuit of emancipation on behalf of the science fiction literature, which I will highlight through the poetics and the thematic of this new generation. The contemporary Chinese science fiction leaves, indeed, the conception that putting the science fiction on an equal footing with the science popularization behind, give us more interesting writings, whether it is from a literary point of view or by the thoughts they arouse. A certain removal from the sovietic pattern of « socialist realism » is also remarkable during these years, what give more space for the imagination and the pure creation. Not forgetting a certain widening by the contemporary Chinese science fiction authors, which are inspired by the western pattern, but try to find characteristics peculiar to the Chinese science fiction gender. True reflection of a society and its concerns, the science fiction can prove to be important in the study and the comprehension of a changing civilization like the current Chinese civilization. I will confine my research on Mainland China. Hong Kong and Taïwan have naturally produced very good science fiction works, but their political, economical and literary background is different than the ones of Mainland China. For this reason, Hong Kong and Taiwan's new generation of authors do not have the same characteristics than the new generation of authors from Mainland China. It seems to me that having a comparative approach between the previous Chinese science fiction literature and the new one is very interesting, because it seems that the new generation provide a new momentum and is the source of considerable changings in the Chinese literary world. So, it could be interesting to see which characteristics are peculiar to this new generation of authors, what they strive for, the reasons why they personify the gender's future in the Middle Kingdom, and which characteristics are sketched by them to shape and decide of the Chinese science fiction literature's becoming. The Chinese science fiction is relatively absent of the studies in French language. Some works are available in English, like for example « After Mao : Chinese Literature and Society, 1978-1981 » published in 1985 by the Harvard University ; « Science Fiction From China » published in 1989 by Wu Dingbo and Patrick Murphy ; or the 77/78 issue of Renditions published in 2012. A lot of theorical works are however available in Chinese, which can help me in the study and the comprehension of the gender in Mainland China, in particular through the study of its history and the theorical works concerning the modern and contemporary science fiction, like for example « Xiandai Zhongguo kehuan wenxue zhuchao 现代中国科幻文学主潮 » (Main trends of the modern Chinese science fiction literature) published in 2011 by Wang Quangen. For my study, I will focus on many French, English and Chinese works. Regarding the Chinese science fiction itself, most of the publications are in Chinese, like for example, « Xiangxiangli xuanyan 想象力宣言 » (A Declaration of the Power of the Imagination) by the science fiction author Han Song ; « Kehuan wenxue lilun he xueke tixi jianshe 科幻文学理论和学科体系建设 » (Literary theory of science fiction and the construction of the disciplinary system) by Wu Yan. I will also use some English works, like the issue n°119 of Science Fiction Studies which have a special issue on the Chinese science fiction. Concerning the French studies, I will use the issue n° 2015/1 of Perspectives Chinoises which have a special issue on utopian and dystopian fictions in contemporary China. The opening of doctor's degree study on this subject in China will offer me the possibilty to establish contact with specialists. Regarding theoritical works on the science fiction gender in general, many studies are available in French, English and Chinese, because this literary gender is the cause of many studies all around the world. I can also use my previous work on the Chinese science fiction, especially my master degree's thesis, which is entitled « Han Song (1965-) and the Chinese science fiction literature. Analysis of an innovative and equivocal novel, Huoxing zhaoyao Meiguo (2000, 2011) ». Lastly I am certain that The Asian Literature axe of IrASIA will also be a excellent host team who will support me as far as possible.