Caractériser les recompositions actuelles en psychiatrie : contrainte, séjour hospitalier et processus diagnostic, trois « objets traceurs » des pratiques et de l’organisation des soins psychiatriques

par Tonya Tartour

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Olivier Borraz.

Thèses en préparation à Paris, Institut d'études politiques , dans le cadre de École doctorale de Sciences Po (Paris) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Mon travail porte sur les régulations de la psychiatrie, régulations en termes de normes et cadres cognitifs qui régissent l’activité psychiatrique, tant en termes de pratiques professionnelles que de politiques publiques ou d’organisation de l’offre de soins sur le territoire. Je tiens à lier ces deux dimensions du secteur psychiatrique, domaine d’action publique et profession médicale à part entière, afin de mieux appréhender la relation entre les deux, en termes de régulation. Quelle relation entretiennent ces deux aspects de la psychiatrie ? Quels types de régulation viennent impacter l’activité psychiatrique ? Comment ceux-ci sont-ils inventés, implémentés, évalués, reçus ? Ce sont autant de questions qui restent ouvertes dans au terme de ces premiers mois de travail doctoral. Ces deux dimensions, organisationnelle et professionnelle, semblent traitées très séparément par les pouvoirs publics en prise avec sur les questions psychiatriques. Pour autant il semble qu’elles ne soient pas exclusives entre elles et méritent un traitement commun ou pour le moins parallèle. Dans ce contexte il apparaît qu’une étude sociologique sur les modes de régulation, et donc leurs objets, soit tout à fait opportune. À partir de ces hypothèses, mon travail doctoral portera donc sur la pluralité des modes de régulation, et notamment sur la multiplicité des outils de régulation des acteurs publics (lois, plans, indicateurs, rapports, contrats, protocoles…) à des échelons différents depuis le ministère au secteur de soin. Pour cela, j’envisage deux terrains principaux, à Paris et à Bordeaux, où des entretiens seront menés avec des agents administratifs et des professionnels de santé. Des sources écrites seront récoltées, comme des traces tangibles de la régulation à l'oeuvre et le travail de terrain sera complété par des recherches en archives pour aborder l’historique des régulations en psychiatrie et leurs origines.


  • Pas de résumé disponible.