Les enjeux économiques du développement de la capacité de stockage des producteurs du niébé de la région du Nord du Burkina Faso

par Issa Zongo

Projet de thèse en Sciences Économiques

Sous la direction de Christian Poncet et de Marie-Hélène Dabat.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de EDEG - Economie Gestion , en partenariat avec ART-DEV - Acteurs, Ressources et Territoires dans le Développement (laboratoire) depuis le 01-10-2013 .


  • Résumé

    La production de niébé représente un avantage stratégique pour le Burkina Faso. Sa récolte précoce réduit l'insécurité alimentaire et constitue une source de revenu immédiat pour les petits producteurs qui dominent cette production (Dabat et al, 2013). Sa disponibilité précoce chez les producteurs est source d'alimentation pour faire face à la période de soudure et apport d'énergie pour terminer les travaux champêtres. Sa consommation est particulièrement préférée pour son apport d'énergie et sa résistance ce qui lui procure l'avantage de réduire les dépenses alimentaires pour les couches à faible revenu (Lançon et al, 2009 ; Dabat et al, 2013). Sa demande nationale est en forte croissance de l'ordre de 11 000 à 15 000 tonnes par an et son potentiel de marché sous régional non satisfait est estimé à environ un demi million de tonne dont la moitié provenant de la demande nigériane (Statistika, 2002 ; Lançon et al, 2009 ; DDFA, 2010).. Malgré la hausse de la production nationale au cours de ces dernières décennies, celle-ci dépasse rarement les 600 000 tonnes et est donc loin de satisfaire les besoins de demande intérieure et d'exportation. Une des contraintes majeure, est sa conservation. Le niébé est très sensible aux attaques parasitaires (au coléoptère Bruchidae Callosobruchus maculatus Fab). Les perforations sont évaluées à plus de 70% et les pertes postes récoltes à plus de 20% après trois mois de stockage des graines dans de mauvaises conditions (Sanon et al., 2010). la difficulté de conservation du produit associée au besoin de trésorerie chez les producteurs expliquent leur comportement de ventes précoces au moment où les prix sont à leur bas niveau. Ce qui n'améliore pas le revenu des producteurs et compromet le développement de la culture par un faible accès aux moyens de production et donc une faible productivité. Mais depuis la campagne agricole 2007/2008, la recherche a pu mettre à la disposition des acteurs un moyen efficace de conservation: c'est la technique du triple ensachage avec les sacs PICS. D'où la question de savoir si l'accès à ce moyen efficace,qui réduit le risque de conservation chez le producteur, lui permet de renforcer sa capacité de négociation du prix? si non comment quelles conditions devraient remplir l'accès au moyen efficace de conservation pour mieux renforcer le pouvoir de négociation du prix chez le producteur? C'est donc une analyse des conditions du développement de la capacité de stockage du producteur du niébé à travers l'approche par la négociation.

  • Titre traduit

    The economic stakes of improved storage capacity of the cowpea producers in the Northen region of Burkina Faso


  • Résumé

    Cowpea production represents a strategic advantage for Burkina Faso. His early harvest reduces food insecurity and is a source of immediate income for small producers who dominate this production (Dabat et al, 2013). His early availability at the producers is power supply to cope with the lean and energy input to complete field work. Its use is particularly preferred for its energy supply and its resistance which gives it the advantage of reducing food expenditures for low-income strata (Lancon et al, 2009; Dabat et al, 2013). Its domestic demand is strong growth of around 11 000 to 15 000 tonnes per year and its market potential unmet regional sub is estimated at about half a million tonnes, half of which from the Nigerian request (Statistika 2002 ; Lançon et al, 2009; DDFA, 2010) .. Despite the increase in domestic production in recent decades, it rarely exceeds 600 000 tonnes and is far from meeting the domestic demand requirements and export. One of the major constraints is conservation. Cowpea is very sensitive to pest attacks (the beetle Bruchidae Callosobruchus maculatus Fab). The perforations are estimated at over 70% and crop losses in positions more than 20% after three months of storage of seeds in poor conditions (Sanon et al., 2010). the difficulty of preservation of the product associated with the need for cash among producers explain their behavior early sales when prices are at their lowest level. This does not improve the income of producers and undermines the development of culture by poor access to means of production and therefore low productivity. But since the 2007/2008 crop year, research has been able to provide the players an effective means of conservation: the triple bagging technique with PICS bags. Hence the question of whether access to this effective, reducing the risk of conservation at the producer, allowing it to strengthen its price bargaining power? if not how what conditions should complete access to effective conservation to better strengthen the bargaining power prices at the producer? This is an analysis of the development conditions of storage of cowpea producer through the approach through negotiations.