Rôle de la polarité cellulaire et le métabolisme des lipides dans le carcinome hépatocellulaire induite par le virus de l'hépatite C

par Hoang quy Nguyen

Projet de thèse en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Ama Gassama.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Cancérologie, Biologie, Médecine, Santé (Villejuif, Val-de-Marne) , en partenariat avec Physiopathogenèse et Traitement des Maladies du Foie (laboratoire) , Pathogénèse et Traitement de l'Hépatite Fulminante et du Cancer du Foie (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 05-10-2015 .


  • Résumé

    La polarité est une caractéristique fondamentale des cellules épithéliales qui détermine l'intégrité fonctionnelle et structurale des tissus et la spécificité d'organe. Les altérations précoces de la polarité cellulaire sont des caractéristiques des cancers des cellules épithéliales. En effet, les cellules cancéreuses détournent les mécanismes de polarisation épithéliales, entraînant une perte de polarité, qui est en souvent en corrélation avec l'agressivité de la tumeur. Le foie est constitué de divers types de cellules, y compris les hépatocytes et les cholangiocytes qui sont des cellules épithéliales polarisées. Les hépatocytes, sont les cellules les plus abondantes (environ 70% des cellules du foie) dans le foie et ils forment le parenchyme. Ils présentent une organisation tridimensionnelle complexe et assurent les différentes fonctions du foie. Cette organisation spécifique nécessite polarité des hépatocytes. Le carcinome hépatocellulaire (CHC) décrive des hépatocytes qui sont des cellules hautement polarisées. C'est une tumeur maligne, la plus fréquente des cancers primitifs du foie et elle représente la troisième cause de décès par cancer dans le monde. Ce cancer est souvent détecté à un stade avancé e par conséquent, la résection du foie et de la transplantation du foie sont les seuls traitements curatifs. L'infection par le VHC est la principale cause de CHC dans le monde entier en raison de la forte prévalence de l'infection chronique par le VHC. Elle affecte environ 180 millions de personnes. Bien que, d'importants progrès ont récemment été accomplis dans le domaine des traitements contre le VHC, les médicaments actuels sont très honéreux et ne sont pas accessibles à toutes les populations de malades. Le cycle de réplication du VHC est étroitement dépendant du métabolisme lipidique de la cellule hôte et à une stéatose hépatique associée à l'accumulation de gouttelettes lipidiques (GL) est une caractéristique importante de l'infection chronique par le VHC. Cette stéatose peut évoluer vers une cirrhose et contribuer au développement du CHC. Le but de ce projet de thèse est d'élucider les mécanismes moléculaires reliant la polarité cellulaire au métabolisme cellulaire et aussi de comprendre comment le VHC exploite ces mécanismes pour induire des troubles du métabolisme et le développement du cancer.

  • Titre traduit

    Role of cell polarity and lipid metabolism in hepatocellular carcinoma induced by hepatitis C virus


  • Résumé

    Polarity is a fundamental feature of epithelial cells and determines functional integrity and contributes to the maintenance of tissue and organ specificity. Early alterations in polarity are a hallmark of epithelial cell cancers. Indeed, cancer cells hijack the epithelial polarization machineries, resulting in loss of polarity, which often correlates in extent with the aggressiveness of the tumor. The liver consists of various cell types including hepatocytes and cholangiocytes which are polarized epithelial cells. Hepatocytes, the most abundant cell type (about 70% of liver cells) in the liver, form the parenchyma with a complex three-dimensional organization to ensure the different functions of the liver. This specific organization requires polarity of hepatocytes. Hepatocellular carcinoma (HCC) which originates from high polarized hepatocytes, is the most common primary liver malignancy and represents the third leading cause of cancer death in the world. This cancer is often detected at late stage. Therefore, liver resection and liver transplantation are consequently the only curative treatments. HCV infection is the leading cause of HCC worldwide due to high prevalence of HCV chronic infection. It affects about 180 millions of people. Although, major advances have recently been achieved regarding treatments against HCV, the current drugs are very expensive. The HCV replication cycle is tightly dependent on host cell lipid metabolism and liver steatosis associated with the accumulation of lipid droplets (LDs) is an important hallmark of chronic HCV infection. LDs accumulation contributes to hepatocellular str The goal of this project is to elucidate the molecular mechanisms connecting cell polarity to cell metabolism and also to understand how HCV exploits these mechanisms to induce metabolism disorders and cancer development