There eats the neighborhood : immigrant Working-Class Foodways in Chicago and Paris

par Coline Ferrant

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Marco Oberti.

Thèses en préparation à Paris, Institut d'études politiques en cotutelle avec Northwestern University , dans le cadre de École doctorale de Sciences Po (Paris) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Ma thèse, "There Eats the Neighborhood: Immigrant Working-Class Foodways in Chicago and Paris", s'intéresse à l'alimentation dans quatre quartiers populaires: La Goutte d'Or et le nord d'Aulnay-sous-Bois dans la métropole parisienne, et Pilsen et Gage Park à Chicago. Y vivent de nombreux immigrés, originaires du Mexique pour Pilsen et Gage Park, et d'Afrique du Nord et subsaharienne pour La Goutte d'Or et Aulnay-sous-Bois. Quelles sont les pratiques alimentaires des classes populaires et des immigrés à Paris et à Chicago? Quelle est la place de l'alimentation dans leur vie quotidienne? Quels choix et quelles stratégies élaborent-ils? Comment leurs contextes de vie influent-ils sur ceux-ci? Pour répondre à ces questions, je mène des enquêtes de terrain incluant entretiens, conversations, observations, photographies, cartographie, et analyse de sources écrites. Je vise ainsi à documenter l'alimentation des classes populaires et des immigrés, ainsi qu'à offrir un portrait de leur vie quotidienne. De plus, je cherche à éclairer plusieurs problèmes majeurs et complexes des sociétés urbaines occidentales contemporaines. Le premier est la dynamique des groupes sociaux selon des dimensions de classe et d'immigration, alors que les immigrés appartiennent majoritairement aux classes populaires tout en présentant d'importantes spécificités culturelles. Le deuxième est le devenir des inégalités et des classes sociales, dans un contexte d'abondance de biens et d'identités sociales fondées sur les modes de vie plutôt que sur le travail. Le troisième concerne les conséquences au quotidien des transformations des structures sociales urbaines. Enfin, je m'inscris dans une préoccupation centrale de la sociologie: comment les vies individuelles prennent forme dans des contextes sociaux. Mes résultats pourront ainsi intéresser les politiques nationales, urbaines et locales relatives aux systèmes alimentaires, à la santé et à la vie quotidienne.


  • Pas de résumé disponible.