Problèmes de la terre en Grèce à l'époque hellénistique : exploitations et exploitants ruraux à Athènes et dans les cités égéennes du IVe au Ie siècle av. J.-C.

par Julien Faguer

Projet de thèse en Histoire et archéologie des mondes anciens

Sous la direction de Christel Müller.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent (Nanterre) depuis le 30-09-2015 .


  • Résumé

    La terre, premier secteur de l’économie antique, sera étudiée comme moteur et comme révélateur des évolutions qui prennent place dans la Grèce égéenne entre la fin de la guerre du Péloponnèse et le règne d’Auguste, tant dans le domaine de la stratification sociale, que dans l’essor d’une économie monétarisée. Laissant de côté la question des techniques agricoles, il s’agit d’appréhender, au travers des droits de propriété et des modes de mobilisation de la main-d’œuvre, le brouillage des statuts personnels qui intervient à l’époque hellénistique. D’autre part, en étudiant l’évolution des régimes agraires, on cherche à approfondir l’hypothèse d’une aristocratisation des rapports fonciers, liée au développement des grands domaines à l’époque hellénistique. Outre les sources littéraires du IVe siècle athénien permettant l’étude de l’économie domestique des élites, on exploitera trois dossiers épigraphiques attiques, ainsi que les registres fonciers, baux ruraux et surveys relatifs à d’autres cités du monde égéen.