Caractérisation des résistances quantitatives à l'anthracnose chez l'igname Dioscorea alata. Cartographie génétique, validation au champ et potentiel de durabilité des QTLs.

par Michelle dalila Petro

Projet de thèse en EERGP - Écologie, Evolution, Ressources Génétique, Paléobiologie

Sous la direction de Alain Palloix.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau (Montpellier ; École Doctorale ; 2015-...) , en partenariat avec GAFL - Génétique et Amélioration des Fruits et Légumes (laboratoire) depuis le 21-12-2012 .


  • Résumé

    Dans le monde tropical, et plus spécifiquement aux Antilles, la culture de l'igname Dioscorea alata, la plus cultivée au monde, subit de fortes contraintes agronomiques et phytosanitaires depuis que la culture a été intensifiée. Parmi ces contraintes, l'anthracnose (causée par le champignon Colletotrichum gloeosporioides) est celle qui compromet le plus la culture, et a été à l'origine de traitements phytosanitaires répétées, souvent illicite et parfois inefficaces. Parmi les méthodes de lutte contre les agents pathogènes des plantes cultivées, l'utilisation des résistances génétiques durables constitue un des moyens les plus intéressants de par leur efficacité, leur simplicité d'utilisation par les agriculteurs et l'absence d'effets indésirables vis-à-vis de l'homme et de l'environnement. Les données accumulées sur la connaissance de la maladie indiquent que Colletotrichum gloeosporioides a un fort potentiel évolutif et est capable de développer rapidement de nouvelles souches qui pourraient contourner les résistances existantes de Dioscorea alata. Dans ce projet de thèse, préliminaire de l'objectif finalisé, nous nous attacherons à déterminer quels sont les facteurs génétiques liés à la résistance à l'anthracnose chez l'igname D. alata et quel est leur potentiel d'exploitation en sélection. Afin de répondre à cette question, les aspects suivants seront approfondis i) l'analyse des facteurs de résistance dans différents fonds génétiques de la plante, ii) la détermination de la validité de ces QTLs en plein champ dans des conditions de culture contrastées et des liens possibles entre la résistance et certains caractères agronomiques, iii) l'étude de la durabilité de certaines combinaisons de QTLs.

  • Titre traduit

    Quantitative resistances of yam anthracnose. Genetic mapping, QTLs field validation and potential QTLs sustainability


  • Pas de résumé disponible.