Les dynamiques des PME/PMI agroalimentaires : levier pour un développement localisé dans les Hauts Bassins au Burkina Faso

par Remy Pale

Projet de thèse en Sciences Économiques

Sous la direction de Sandrine Michel et de Marie-Hélène Dabat.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de EDEG - Economie Gestion , en partenariat avec ART-DEV - Acteurs, Ressources et Territoires dans le Développement (laboratoire) depuis le 10-11-2014 .


  • Résumé

    Capitale économique du Burkina Faso, la ville de Bobo Dioulasso dans la Région des Hauts Bassins semble vivre un renouveau économique porté par les PME/PMI, du secteur de l'agroalimentaire. En effet, depuis quelques années, l'on assiste à des formes d'organisations dynamiques et innovantes, au développement de systèmes d'interrelations productives des PME/PMI agroalimentaires fortement ancrées sur le territoire qui semble leur offrir une attractivité basée sur ses spécificités. En outre, cette concentration d'entreprises pourrait constituer une source de développement local si certaines conditions sont réunies. Ces modes d'organisations semblent trouver leur fondement théorique dans les économies de proximité, de l'économie industrielle, des institutions et des conventions sans oublié l'économie du développement local. En effet, des modèles de développement local porté par une concentration de PME/PMI ont été identifiés et analysés par ces théories économiques (district industriel, le cluster, les milieux innovants, les SPL d'une manière générale) notamment en leurs facteurs d'émergence, de développement, de réussite et de limites. Si chaque modèle d'organisation est intrinsèquement original, la logique des PME/PMI territorialisées est de nature à valoriser les ressources locales, à accumuler localement le capital et à créer une dynamique relationnelle entre les acteurs pour renforcer et améliorer compétitivité. Cette thèse est exploratoire et vise d'une part, à comprendre l'absence d'un processus de développement économique de Bobo Dioulasso malgré son histoire industrielle et son tissu de PME/PMI agroalimentaire, et d'autre part à analyser les conditions dans lesquelles ce tissu pourrait générer et entretenir le développement local. Elle permettra de cerner la relation entre le mode d'organisation productive territorialisée et le développement local à partir de la théorie économique sur la concentration de PME/PMI sur un territoire. Cette approche territoriale des dynamiques des PME/PMI agroalimentaires dans la ville de Bobo Dioulasso, abordera les questions de logiques d'interventions de ces PME/PMI, la proximité, l'attractivité territoriale, les effets d'agglomérations, les arrangements productifs locaux et la gouvernance du territoire. La question de recherche est donc la suivante: le Tissu de PME/PMI agroalimentaires localisé dans les Hauts Bassins pourrait-il générer et entretenir une dynamique de développement territorial?

  • Titre traduit

    Dynamic of PME/PMI food: levers for localized development in the High Basins in Burkina Faso


  • Résumé

    Economic capital of Burkina Faso, the city of Bobo Dioulasso in the Hauts-Bassins Region seems to be experiencing an economic revival carried out by PME/PMI in the agri-food sector. Indeed, in recent years, we have witnessed dynamic and innovative forms of organization, the development of systems of productive interrelationships between agro-food PME/PMI deeply rooted in the territory, which seems to offer them an attractiveness based on its specificities. Moreover, this concentration of firms could constitute a source of local development if certain conditions are met. These modes of organization seem to find their theoretical foundation in neighborhood economies, industrial economies, institutions and conventions without forgetting the economy of local development. Indeed, local development models supported by a concentration of SMEs / SMIs have been identified and analyzed by these economic theories (industrial district, cluster, innovative environments, SPL in general) Emergence, development, success and limitations. If each model of organization is intrinsically original, the logic of territorialized SMEs / SMIs is likely to value local resources, accumulate capital locally and create a relational dynamic between actors to strengthen and improve competitiveness. This thesis is exploratory and aims firstly at understanding the lack of a process of economic development of Bobo Dioulasso in spite of its industrial history and its fabric of PME/PMI agri-food, and on the other hand to analyze the conditions under which this fabric could generate and sustain local development. It will make it possible to identify the relationship between the mode of territorialised productive organization and local development from the economic theory on the concentration of SMEs in a territory. This territorial approach to the dynamics of agro-food SMEs in the city of Bobo Dioulasso will address the logic of interventions of these SMEs / SMIs, proximity, territorial attractiveness, and effects of agglomerations, local productive arrangements and the governance of the territory. The research question is thus: Would the PME/PMI fabric of agri-food located in the city of Bobo-Dioulasso generate and sustain a dynamic of territorial development?