Fonction des cellules B productices d'interleukine 10 chez le sujet sain et chez les patients atteints de Polyarthrite Rhumatoide ou Syndrome de Sjogren.

par Julie Mielle

Projet de thèse en Biologie Santé

Sous la direction de Jacques Morel et de Claire Daien.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé , en partenariat avec IGMM - Institut de Génétique Moléculaire de Montpellier (laboratoire) et de La biologie des membres de la famille des facteurs TNF (equipe de recherche) depuis le 01-11-2015 .


  • Résumé

    La polyarthrite rhumatoïde (PR) et le Syndrôme de Sjogren (SSj) sont les maladies auto immunes les plus fréquentes en France. Cependant, les traitements existants contre la Polyarthrite Rhumatoïde ne sont que suspensifs, et il n'y a aucun traitement disponible pour le syndrôme de Sjogren. Aussi, la découverte de nouvelles cibles thérapeutique est primordiale. Les lymphocytes B ont un rôle central dans l'auto immunité. Cependant ils peuvent aussi exercer des fonctions régulatrices via la production d'interleukine 10 (IL-10), une cytokine anti inflammatoire. Nous avons récemment montré que les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde ont moins de lymphocytes capables de produire de l'IL10 (B10) que les sujets sains. Plus intéressant encore, nous avons montré que le nombre de lymphocytes B10 est négativement corrélé à l'activité de la maladie ainsi qu'au taux d'auto anticorps. Ces résultats suggèrent un rôle important des B10 dans les maladies auto immunes. Actuellement les B10 humains ne sont que très peu caractérisés. Ainsi nous voulons étudier les fonctions des B10, sur les différentes cellules immunitaires impliquées dans la polyarthrite rhumatoïde et le syndrome de Sjogren.

  • Titre traduit

    Function of IL-10 producing B cells in healthy subjects and patients with rheumatoid arthritis and Sjögren's syndrome


  • Résumé

    Rheumatoid arthritis (RA) and Sjogren's syndrome (SjS) are the most frequent auto immune diseases in France. In RA, treatments are only suspensive whereas in SjS, therapies are lacking. New therapeutic targets are thus needed. B cells are crucial players in autoimmunity. However, B cells can also have regulatory functions through the production of the anti-inflammatory Interleukin (IL) 10. We recently showed that RA patients have less B cells able to produce IL-10 (B10) than healthy controls. More interestingly, the number of B10 was negatively correlated with the disease activity and the levels of auto antibodies. A preliminar work in the lab showed a lack of B10 in SjS. Taken together, these results suggest that B10 can play an important role in auto-immune disease. To date, B10 cells in human are not well characterized. We therefore aimed to study the functions of B10, on the different immune cells involved in RA and SjS.