Cohésion sociale, intégration territoriale et résilience des communautés liées à la pêche artisanale maritime en Côte d'Ivoire.

par Kouadio sylvain Konan

Projet de thèse en Sciences Économiques

Sous la direction de Hélène Rey-Valette et de Pierre Morand.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de EDEG - Economie Gestion , en partenariat avec CEE-M - CENTRE D'ÉCONOMIE DE L'ENVIRONNEMENT (laboratoire) depuis le 18-01-2016 .


  • Résumé

    La pêche artisanale maritime est reconnue pour son rôle de filet de sécurité social pour de nombreuses populations vulnérables dans les pays en développement. En côte d'Ivoire, elle est l'une des activités majeures pratiquées par différentes populations sur le littoral et source de revenus et de moyens d'existence pour plus de 55 000 personnes. Cependant elle est confrontée à un problème de surcapacité qui menace la durabilité de la ressource et à des conflits récurrents opposant souvent des communautés autochtones et étrangères autour d'enjeux d'exploitation des ressources aquatiques ou d'occupation foncière. Dans ce contexte les politiques publiques cherchent à dépasser une approche sectorielle pour aller vers une gestion durable et inclusive afin de lutter contre la pauvreté, l'insécurité alimentaire et permettre la conservation des écosystèmes et de la biodiversité. De même les approches scientifiques évoluent de la prise en compte de la vulnérabilité à des approches plus larges et dynamiques des conditions de résilience et d'intégration territoriale des activités et des communautés. Il s'agit donc d'identifier les conditions et les outils institutionnels qui permettraient de construire de façon concertée à l'échelle des territoires des projets intégrés favorisant la cohésion sociale et le développement durable des éco et socio systèmes. La thèse étudiera plus particulièrement la vulnérabilité des communautés, les itinéraires, les facteurs de capabilité et d'adaptation individuelle ainsi que les facteurs de capabilité collective au travers des dispositifs et conditions de gouvernance territoriale et de justice environnementale. Cette recherche mobilisera des outils et des connaissances des domaines de l'économie du développement, de l'économie des ressources naturelles, de l'économie écologique, de l'économétrie et de la statistique multivariée. Le terrain de cette recherche sera constitué des cinq régions côtières de Côte d'Ivoire.

  • Titre traduit

    Social cohesion, territorial integration and resilience of communities related to marine small scale fisheries in Côte d'Ivoire.


  • Résumé

    Marine small scale fisheries is known as a social safety net for many vulnerable populations in developing countries. In Côte d'Ivoire, it is one of the main activities practiced by different peoples of the coastal regions. It is source of income and livelihood for more than 55 000 people. However it is facing an overcapacity problem that threatens the sustainability of the resource and often recurring conflicts between indigenous and foreign communities on issues of exploitation of aquatic resources or tenure. In this context public policies are seeking to go beyond a sectoral approach to move towards a sustainable and inclusive management to fight against poverty, food insecurity and allow conservation of ecosystems and biodiversity. Similarly scientific approaches evolve from vulnerability consideration to broader and dynamic approaches of resilience conditions and territorial integration of activities and communities. It is therefore to identify conditions and institutional tools that would build collaboratively across territories integrated projects promoting social cohesion and sustainable development of social-ecological systems. . The thesis will examine more specifically the vulnerability of communities, routes, factors of individual capability and adaptation and the factors of collective capability through devices and conditions of territorial governance and environmental justice. This research will mobilize tools and knowledge of development economics, economics of natural resources, ecological economics, econometrics and multivariate statistics fields. The survey will be conducted in the five coastal regions of Côte d'Ivoire.