Thérapie génétique sur des rats modèles de la maladie neurodégénerative Charcot-Marie-Tooth

par Helene Hajjar

Projet de thèse en Biologie Santé

Sous la direction de Jean Valmier.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé (Montpellier ; Ecole Doctorale ; 2015-....) , en partenariat avec Institut des Neurosciences de Montpellier – Déficits Sensoriels et Moteurs (laboratoire) et de Différenciation neurale et connctivité dans le système somato-sensoriel (Equipe 3) (equipe de recherche) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Les maladies de Charcot-Marie-Tooth (CMT) sont des maladies héréditaires du système nerveux périphérique. Plus de 70 mutations géniques peuvent provoquer ces maladies. Ces maladies neurodégéneratives provoquent une faiblesse musculaire dans les pieds, les chevilles, les jambes et les mains, une façon maladroite de la marche (démarche), pieds très cambrés ou très plat et des engourdissements dans les pieds, les bras et les mains. Il n'y a pas de remède pour les CMT. Un des traitements possibles est la thérapie génétique. Dans ce projet, nous allons transduire les cellules de Schwann ou les neurones dans les nerfs périphériques de rats modélisant la CMT1A avec des vecteurs viraux AAV exprimant des molécules thérapeutiques. Nous évaluerons ensuite l'effet de ces molécules sur le processus de myélinisation et la maintenance de la myéline dans les cellules de Schwann à l'aide d'analyses biochimiques et de microscopie optique et électronique. Après cela, nous allons vérifier l'efficacité de cette thérapie en évaluant la force musculaire (Grip test), la manière de marcher (catwalk) et la mobilité (rotarod) des animaux traités par rapport aux animaux non traités. Si la thérapie réussit chez les rats, elle pourrait être utilisée plus tard dans les essais cliniques.

  • Titre traduit

    Gene therapy on rats models of the peripheral neuropathy Charcot-Marie-Tooth


  • Résumé

    Charcot-Marie-Tooth (CMT) diseases are inherited diseases that affect peripheral nerves in humans. More than 70 gene mutations have been shown to cause CMT diseases. This neurologic disorder cause muscle weakness in the feet, ankles, legs and hands, an awkward way of walking (gait), highly arched or very flat feet and numbness in the feet, arms and hands. There is no cure for CMT diseases. One approach for a treatment is gene therapy. In this project, we plan to transduce Schwann cells or neurons of the peripheral nerves of anesthetized rat models of CMT1A with AAV viral vectors expressing therapeutical molecules. The process of myelination and myelin maintenance in Schwann cells will then be analyzed by biochemistry, light and electron microscopy. We will then check the efficiency of this therapy by assessing muscle strength (grip test), way of walking (catwalk) and the mobility (rotarod) of treated animals versus non-treated. If the therapy is successful in rats, it could possibly be later on used in clinical trials.