Analyse juridique sur la mobilité des salariés étrangers en colombie.

par Esther MONSALVE LOPEZ

Projet de thèse en Droit Privé

Sous la direction de Augustin Emane.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de Ecole doctorale Droit, Economie-Gestion, Sociétés, Territoires (Nantes) depuis le 04-01-2016 .


  • Résumé

    La mobilité des travailleurs n’est pas un facteur nouveau dans le cadre latino-américain. Cependant, dans le cas colombien, ce n’est que maintenant que celle ci prend de l’importance. Ainsi, les contextes social, économique et politique ne résultaient pas attrayants pour les travailleurs étrangers. Mais, grâce aux changements survenus dans les dernières années en matière économique, marquée par une claire ouverture, les investisseurs étrangers arrivent nombreux. Cela associé avec l’imminence de la signature de l’accord de Paix entre les FARC et le gouvernement colombien ; ne peut que faire penser à une croissance inhabituelle de population étrangère en Colombie pour les années à venir. La croissance de population étrangère en Colombie pose donc un nouveau défi quant à l’intégration des étrangers au marché de travail et aussi par rapport aux lois applicables, ceci dans le cas spécifique des expatriés, qui sont soumis à des conditions de travail et de salaire très particulières et dont le régime applicable reste dans la pénombre.


  • Pas de résumé disponible.