De l’horta au jardi, l’art des jardins, en Roussillon du XVIIè au XXè siècle.

par Michelle Valliere (Bardelot)

Projet de thèse en Histoire et histoire de l'art

Sous la direction de Esteban Castañer Muñoz.

Thèses en préparation à Perpignan , dans le cadre de École Doctorale INTER-MED (Perpignan) depuis le 11-01-2016 .


  • Résumé

    Évolution entre le jardin « nourricier », l’horta, qu’est le jardin potager ou le verger, en particulier des établissements religieux (abbayes, prieurés, couvents, …) vers le jardin, jardi, de « savoirs » comme les jardins d’études, de collections botanique ( le jardin botanique de l’Université de Perpignan , le jardin d …) et les jardins d’agrément publics ( promenade des Platanes de Perpignan, parcs des établissements thermaux des Pyrénées-Orientales, aménagement des stations balnéaires) ou privés (grandes demeures des propriétés viticoles ou industrielles de la famille Bardou-Job, de la famille Violet, …). L’espace géographique de l’étude se concentrera sur l’actuel département des Pyrénées-Orientales, ancien Roussillon, en replaçant l’analyse des jardins en Roussillon dans les contextes historiques, géographiques (bassin méditerranéen, Espagne, France) et sociologiques.


  • Pas de résumé disponible.