L'âme divisée : interconnexion des notions de temps, de mort et de destinée dans l'oeuvre d'Edgar Allan Poe

par Barbara Otal

Thèse de doctorat en Etudes anglophones

Sous la direction de Joseph Urbas.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 , dans le cadre de École doctorale Montaigne-Humanités (Pessac, Gironde) , en partenariat avec Sciences, Philosophie, Humanités (Bordeaux) (equipe de recherche) depuis le 05-11-2015 .


  • Résumé

    Une théorie unifiée donnant à Poe une cohérence dans sa diversité est possible lorsqu’on base l’analyse de son œuvre sur sa cosmogonie, c’est-à-dire sur sa conception de l’univers. Celle-ci repose sur un dieu devenu universel en se matérialisant, puis en se divisant en la quasi-infinité de matière formant le monde que nous connaissons. La division de l’âme divine est selon lui reflétée dans la nature intrinsèquement divisée de l’âme humaine. En cela, les notions de temps, de mort et de destinée sont interconnectées : l’histoire cosmique est identique à celle de l’homme, toutes deux régies par le temps et circonscrites par la mort. Cette même histoire se répétant tout au long de son œuvre, elle constitue donc le motif archétypal qui l’unifie.

  • Titre traduit

    The Divided Soul : interconnexion of Time, Death, and Destiny in the works of Edgar Allan Poe


  • Résumé

    A unified theory of Poe’s works, bringing his diverse writing together into one coherent story can be found in his cosmogony, that is to say, in his understanding of universal mechanics. This latter understanding is based on the idea of a god dividing himself into the almost infinity of matter that makes up the universe, building it in his literal image. The division of the divine soul is, according to Poe, echoed by the intrinsic division of the human soul. As such, Time, Death, and Destiny are fundamentally interconnected: cosmic history and human history are one and the same, ruled by time and circumscribed by death. This story can be found all throughout Poe’s works and is thus the archetypal pattern at the core of this unified theory.