Conditions et incidences psychiques de la prostitution féminine

par Claire Duhamel

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Alain Abelhauser.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    A partir de cas singuliers tirés de la clinique et à l'appui de la théorie analytique, nous explorerons les conditions et les incidences psychiques de la prostitution. En effet, notre décennie se prête au débat constamment renouvelé de la prostituée et de son client, de sa visibilité, de la pénalisation et de la réouverture des maisons closes. La littérature et le cinéma contemporain qui se font l’écho de ces débats, constitueront un point d’appui dans notre recherche pour investir le champ de réflexion sur la question de la prostitution féminine. Si le législateur tente de clarifier la position des uns et des autres et de cadrer ce que d'aucuns nomment profession, nous nous interrogerons sur cette activité sexuelle qui repose sur le monnayage de l'acte. Nous nous intéresserons à la question du corps et de sa valeur. Il s’agira également de définir théoriquement la position féminine au sens de la sexuation psychique du sujet. La prostitution pourra être envisagée comme solution subjective, c'est-à-dire en tant que moyen inconscient d'entretenir un certain rapport au monde. Cependant, l'acte examiné à l'aune des conséquences subjectives sera notre point central. En effet, quel coût psychique pour celle qui consent à entretenir des rapports sexuels contre rémunération? La femme ne risque-t-elle pas de s'abîmer dans cette pratique? Nous tenterons de cerner les contours des effets de structure psychique afin de ne pas sombrer dans un débat idéologique mais bien de saisir ce qui se joue pour tel sujet à partir de son choix ou non, conscient, ou inconscient de la prostitution.


  • Pas de résumé disponible.