Education musicale et conditions capacitantes d'environnements numériques musicaux en filières segpa de "collèges connectés

par Yann Gueguen

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Pascal Plantard et de Bruno Bossis.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Ayant posé une première hypothèse quant à la disparition programmée de l'éducation musicale - au sens institutionnel - nous nous intéressons à l'infléchissement des pratiques musicales sous l'angle des usages numériques dans l'institution scolaire française, en souhaitant poursuivre et développer notre expérience de terrain initiée lors de nos deux précédents Master1. Dans une démarche de recherche-action, il s'agit de poser notre point de vue du côté des sciences de l'éducation et de l'anthropologie, tout en considérant simultanément le contenu de notre sujet comme objet musicologique. En tant que discipline, la musique, art du temps, engage un investissement singulier, corporel, émotionnel, conceptuel et spirituel. Organiquement liée aux changements des sociétés, elle questionne au premier plan différents étages symboliques civilisationnels de premier rang comme le code, le langage, l'écriture, et résiste étrangement - en son versant éducatif - aux anomies sociales et politiques successives. Nous serons donc amenés à en examiner ses usages par les communautés concernées par notre terrain, du point de vue anthropologique, en considérant les technologies numériques musicales et sonores (objets, réseaux, méthodes, instruments) comme à la fois potentiellement génératrices de pôles de créativité pour la transmission et l'apprentissage musicaux, et aussi comme un terrain de recherche fructueux pour l'observation des tensions entre les notions de ségrégation et capacitation


  • Pas de résumé disponible.