Transport et manipulation d'électrons produits par interaction laser plasma sur la ligne COXINEL

par Thomas Andre

Projet de thèse en Physique des accélérateurs

Sous la direction de Marie-Emmanuelle Couprie.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Particules, hadrons, énergie et noyaux: Instrumentation, Imagerie, Cosmos et Simulation , en partenariat avec Synchrotron SOLEIL - Division Sciences de la matière (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-12-2015 .


  • Résumé

    Les récents progrès en termes de techniques d'accélération par interaction Laser Plasma (LPA) permettent aujourd'hui de générer de forts gradients accélérateurs (GeV · m−1 ), cependant les faisceaux d'électrons ainsi produits présentent encore une grande dispersion énergie (%) et une divergence élevée (mrad). Le projet COXINEL (ERC Advanced Grant 350014, PI. M.E. Couprie), vise à qualifier, en remplacement d'un accélérateur conventionnel, un accélérateur Laser Plasma, dans le but d'une application de Laser à Électons Libres. Pour atteindre les propriétés requises, le faisceau d'électrons doit être manipulé à l'aide d'une ligne de transport. Cette ligne est constituée d'un premier triplet de quadrupôles à aimants permanents de gradient variable qui focalise le faisceau et permet la maîtrise de la divergence initiale. Une chicane électromagnétique réduit ensuite la dispersion en énergie par tranche en allongeant longitudinalement le faisceau. Une gamme d'énergie restreinte peut être ensuite sélectionnée via l'insertion d'une fente dans la chicane. Enfin, un quadruplet de quadrupôles électromagnétiques fournit la focalisation finale dans un onduleur. Le travail de thèse porte sur l'étude du transport des faisceaux d'électrons produit par LPA le long de cette ligne. Différents régimes de production d'électrons ont été utilisés : injection par ionisation, cellule de gaz. La maîtrise du transport a été obtenue à l'aide d'une nouvelle méthode d'alignement et de compensation de dérive de pointé initial des électrons en réglant de manière indépendante la positon et la dispersion du faisceau à différents endroits de la ligne. Un réglage fin de l'énergie transportée a été effectué en ajustant le gradient des quadrupôles. Les faisceaux produits ont été transportés le long de la ligne et caractérisés en termes de distribution transverse, d'émittance et d'énergie. Les résultats expérimentaux ont ensuite été comparés avec succès aux simulations numériques. Ce travail ouvre la voie à l'observation de rayonnement de l'onduleur, étape préliminaire à une amplification Laser à Électrons Libres.

  • Titre traduit

    Transport and manipulation of electrons produced by laser plasma interaction on COXINEL beam line


  • Résumé

    Recent advances in Laser Plasma Acceleration techniques (LPA) are now able to generate strong accelerating gradients (GeV · m−1 ), however the produced electron beam thus still present a large energy spread (%) and a large divergence (mrad). The COXINEL project (ERC Advanced Grant 350014, PI. M.E. Couprie), aims at qualifying, in replacement of a conventional accelerator, a La- ser Plasma Accelerator, for a Free Electrons Laser application. To achieve the required properties, the electron beam must be manipulated using a transport line. This line consists in a first triplet of permanent magnets quadrupoles of variable gradient which focuses the beam and allows for the control of the initial divergence. An electromagnetic chicane then reduces the slice energy spread by lengthening the beam longitudinally. A restricted energy range can then be selected by inserting a slit inside the chicane. Finally, a quadruple of electromagnetic quadrupoles provides the final focus in an undulator. The thesis deals on the study of electron beam transport produced by LPA along this line. Different electron production regimes have been used: ionization injection, gas cell. The transport was controlled using a new alignment and pointing compensation method for the initial electron beam by adjusting independently the beam position and dispersion at different location on the line. A fine adjustment of the transported energy was carried out by adjusting the quadrupole gradient. The produced beam was transported along the line and was characterized in terms of transverse distribution, emittance and energy. Experimental results were then successfully compared with numerical simulations. This work paves the way for the observation of undulator radiation, a preliminary step before Free Electron Laser amplification.