Optimisation de la performance de skippers engagés en solitaire dans une course au large. Mise en oeuvre d'une approche en ergonomie constructive

par Mikael Hedouis

Projet de thèse en Sciences du sport (staps)

Sous la direction de Annick Durny.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de Ecole Doctorale VAS depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    La Course au Large, à la voile, en solitaire est une discipline de haut-niveau où l’objectif pour le marin est de rallier un point de départ à une arrivée, le plus rapidement possible, en exploitant au mieux l’environnement (vent, courant… et possibilités du bateau) et ses propres caractéristiques (capacités physiques, endurance, connaissance…). A ce jour, peu d’études se sont concrètement intéressées, sur le long terme, à l’identification des contraintes rencontrées par les marins lors d’épreuves variant de quelques jours à plusieurs semaines, ou à la préparation des coureurs pour des épreuves de très longue durée. Dès lors, ce projet de thèse vise à mieux comprendre les interactions entre le skipper et son environnement dans un souci d’optimisation de la performance et d’individualisation du processus de formation des skippers en course au large en solitaire. L’étude s’organisera autour de trois thématiques que sont la description des facteurs de performance en Course au Large en solitaire et l’identification des relations entre ces facteurs par l’analyse de l’activité de skippers en course, l’élaboration de dispositifs d’entraînement et de formation et enfin la validation en situation par les skippers et les entraîneurs de ces propositions.


  • Pas de résumé disponible.