La confiance dans le droit des nouvelles technologies.

par Emile Désiré ONGONO BINDZI

Projet de thèse en Droit Privé

Sous la direction de Jean-Pierre Clavier et de Germain Ntono tsimi.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de Ecole doctorale Droit, Economie-Gestion, Sociétés, Territoires (Nantes) depuis le 01-11-2015 .


  • Résumé

    Né dans un environnement de méfiance le Droit des nouvelles technologies est sans cesse en quête permanente de confiance. Celle-ci a conduit à la mise en place des normes, des institutions et des mécanismes censés permettre à ce Droit de donner des gages de confiance à ses acteurs .Malheureusement au-delà des mots de la loi , des initiatives jurisprudentielles , l’institution des tiers de confiance, la confiance sans cesse se dérobe . l’épreuve empreinte de faillibilisme conduit à observer des pas décisifs dans la quête de confiance qui se muent en pas de sysiphe . Car la confiance recherchée, professée, suscitée et imposée s’observe à peine .Face à la crise de confiance qui traverse le droit des nouvelles technologies et que ne parviennent pas à juguler les efforts des instances étatiques et sociétales. La presente recherche postule de dépasser l’approche aporétique de la fabrique normative et institutionnelle pour adosser le droit des NTI sur le paradigme de la confiance afin qu’il puisse servir de socle à son éffectivité.


  • Pas de résumé disponible.