La conception collective de l'architecture : Caractérisation des opérations cognitives spécifiques à un « style collectif » d'une agence

par Amira Bejaoui

Projet de thèse en Architecture, Urbanisme, Environnement

Sous la direction de François Guena et de Najla Allani bouhoula.

Thèses en préparation à Paris, CNAM en cotutelle avec l'école nationale d'architecture et d'urbanisme de Tunis à Sidi Bou Said, Université de Carthage , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec MAACC - Laboratoire de Modélisations pour l'Assistance à l'Activité Cognitive de la Conception (laboratoire) depuis le 01-09-2015 .


  • Résumé

    La complexité du processus de la conception architecturale fait que nombreuses études ont choisi de l'appréhender comme un objet de recherche tout en l'inscrivant dans le champ des sciences cognitives ou des sciences informatiques. En ce qui concerne notre étude, nous focaliserons notre recherche sur le processus de la conception collective de l'architecture spécifique à une agence. Plusieurs recherches ont déjà abordé l'activité cognitive de la conception architecturale, elles l'ont interrogée sous ses différentes formes : la conception individuelle ou collective. Par ailleurs, la conception individuelle de l'architecture renvoie à la notion des « starchitectes » qui ont pu développé une activité intense autour de leurs noms, ils ont pu bénéficier d'un effet de marque grâce à leurs signatures. En parallèle, il y a aussi des agences d'architecture qui regroupent des concepteurs qui ont choisi de se réunir pour représenter une agence. Ces groupes de concepteurs ont pris la nomination de « collégiales » et produisent des artefacts au nom du groupe. La production de ces artefacts par ces « collégiales » pose la question sur les manières dont ils attribuent collectivement des mesures à leurs objets architecturaux. Actuellement, la conception collective de l'architecture se développe de plus en plus. Ces collégiales instaurent au sein de leur agence une culture de groupe, basée sur des méthodes et des outils favorisant la collectivité. En outre, ils essaient de dépasser la notion de l'individualité au profit du dialogue en agissant en concertation avec l'ensemble des intervenants du projet. Néanmoins, la longévité de ce type d'agence nous ramène à se positionner par rapport aux secrets des savoir-faire collectifs d'une équipe de concepteurs. Dans ce sens, notre sujet a pris naissance, bien que les « Collégiales » soient issues d'une formation architecturale différente en développant des compétences professionnelles distinctes, ils produisent des artefacts collectivement au nom d'une même agence. Ce qui nous incite à conclure qu'il y a sûrement des opérations cognitives structurantes qui assurent cette conformité conceptuelle entre les acteurs et font naître un « style collectif » propre à une agence. La notion de « style collectif » est au cœur de notre travail qui s'intéresse aux modalités de la conception collective et examine les mécanismes cognitifs mis en œuvre tout au long du processus architectural. En d'autres termes, ce travail propose de caractériser l'identité d'une agence, une identité visuelle en déployant les éléments architecturaux récurrents dans les différents projets de l'agence (patios, traitement architectural, forme de toiture, matériaux..) et une identité cognitive marquée par les opérations de conception récurrentes dans les différents processus de conception relatifs aux différents projets. Notre travail de recherche porte donc sur le processus de la conception collective de l'architecture. Nous essayons d'observer les différentes phases du processus architectural d'une agence d'architectes associés. De nos jours, il y a eu plusieurs facteurs d'ordre économique, géographique et ergonomique qui ont fait que plusieurs architectes préfèrent travailler ensemble sous le nom d'une même agence. Tout en ayant une diversité d'expériences professionnelles, ils se rassemblent pour les mêmes intérêts et les mêmes objectifs. Ainsi, les architectes s'associent pour produire des artefacts collectivement, ils collaborent entre eux tout au long du processus, de la phase précoce jusqu'à l'exécution des travaux. Il semble que chaque agence a une manière particulière d'aborder un projet architectural. Chaque groupe se distingue par sa méthodologie d'approche, sa philosophie et certainement par l'expérience acquise au cours du temps. Cette méthodologie a été développée à travers les principes et les concepts qui ont été instaurés au cours du temps pour écrire une histoire d'agence. Toutefois, l'image d'un groupement d'architectes reflète la persévérance de toute une équipe, chacun intervient avec ses compétences et son expérience pour mener le projet dans toutes ses phases. De ce fait, au cours du temps, des automatismes d'ordre conceptuel se développent chez les concepteurs par rapport à la manière de réagir en fonction des contraintes contextuelles, environnementales, structurelles et budgétaires…. Par conséquent, un certain style sera né, un « style collectif » caractérisé par une méthodologie d'approche et un savoir faire particulier qui permettent d'identifier un groupement d'architectes. Ce « style collectif » peut être traduit sous forme d'une charte de conception propre à une agence particulière, elle sera traitée comme une base de données conceptuelles dont les architectes se serviront durant toutes les phases du processus architectural, notamment pour la présentation de la méthodologie de l'agence (clients, promoteurs, sociétés, entreprises….) Ainsi, la finalité de cette thèse vise à produire « une charte de conception » à partir des méthodes dans des agences observées. En effet, dans ce travail de recherche, nous proposons de caractériser cette charte par les lignes directrices du processus architectural pour chaque agence. Mots clés: la conception collective , le style collectif, le processus de conception

  • Titre traduit

    Collective architecture design: Characterization of specific cognitive operations to a "collective style" of an agency


  • Résumé

    The complexity of the process of architectural design that many studies have chosen to apprehend as a research object while including it in the field of cognitive science or computer science. Regarding our study, we will focus our research on the process of collective designing the architecture specific to an agency. Several studies have already addressed the cognitive activity of architectural design, they interrogated in its various forms: individual or collective conception. Furthermore, the individual design of the architecture refers to the notion of "starchitects" that have been developed intense activity around their names, they were able to enjoy a brand effect through their signatures. In parallel, there is also the architectural firms that bring together designers who have chosen to come together to represent an agency. These designers groups have taken the appointment of "college" and produce artifacts on behalf of the group. The production of these artifacts by these "college" raises the question on how they collectively assign actions to their architectural objects. Currently, collective design architecture grows increasingly. These college establish within their agency a group culture based on methods and tools to support the community. In addition, they try to go beyond the notion of individuality in favor of dialogue in consultation with all project stakeholders. However, the longevity of this type of agency brings us back to position themselves in relation to the secrets of the collective expertise of a team of designers. In this sense, our subject was born, although "Collegial" are from a different architectural education by developing distinct professional skills, they produce artifacts collectively on behalf of the same agency. What prompts us to conclude that it is surely structuring cognitive operations that provide this conceptual line between actors and give birth to a "collective style" unique to an agency. The notion of "collective style" is at the heart of our work focuses on the terms of the collective design and examines the cognitive mechanisms implemented throughout the architectural process. In other words, this work proposes to characterize the identity of an agency, a visual identity by deploying recurring architectural elements in the different projects of the agency (patios, architectural treatment, shaped roof, materials ..) and cognitive identity marked by recurring design operations in various projects related to the design process. Our research therefore focuses on the process of collective architecture design. We try to observe the different phases of the architectural process of an agency associated architects. Nowadays, there have been several economic factors, geographical and ergonomic that made many architects prefer to work together under the name of the same agency. While having a diversity of professional experience, they gather for the same interests and the same goals. Thus, the architects combine to produce artifacts collectively, they collaborate with each other throughout the process, from early phase up to the execution of works. It seems that each agency has a particular approach to an architectural project. Each group is distinguished by its methodological approach, philosophy and certainly by the experience gained over time. This methodology was developed through the principles and concepts that have been introduced over time to write an agency history. However, the image of a group of architects reflects the perseverance of the entire team, each comes with its expertise and experience to complete the project in all its phases. Thus, over time, the conceptual automatic develop in designers over how to react to contextual, environmental, structural and budgetary .... Therefore, a certain style is born, a "collective style" characterized by a methodology of approach and know how special that identify a group of architects. This "collective style" can be translated as a chartered own conception of a particular agency, it will be treated as a conceptual database which architects will use during all phases of the architectural process, including the presentation of the Methodology agency (customers, developers, companies, firms ...). Thus, the purpose of this thesis is to produce "a design charter" from the methods in the observed branches. Indeed, in this research, we propose to characterize this charter by the guidelines of the architectural process for each agency. Keywords: Collective design, collective style, the design process.