A l'origine de la diversité phénotypique du spectre autistique et son sex ratio : une variabilité supérieure des allocations fonctionnelles cérébrales.

par Pauline Duret

Projet de thèse en Physiologie et biologie des organismes - populations - interactions

Sous la direction de Christina Schmitz.

Thèses en préparation à Lyon en cotutelle avec l'Université de Montréal , dans le cadre de Neurosciences et Cognition (NSCo) , en partenariat avec Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon (equipe de recherche) depuis le 30-11-2015 .


  • Pas de résumé en français disponible.


  • Pas de résumé disponible.