Évolution des dépôts organiques en contexte karstique tropical au Quaternaire : paléoenvironnements, potentiel géochimique et impact sur les remplissages archéologiques

par Omar Choa

Projet de thèse en Archéologie, Ethnologie, Préhistoire

Sous la direction de François Sémah et de Mathieu Lebon.


  • Résumé

    Les accumulations organiques, notamment les guanos riches en nitrates et phosphates, sont courantes en contexte karstique tropical. Elles influencent significativement les remplissages sédimentaires et le matériel archéologique et paléontologique y contenu, pouvant notamment conduire à la préservation différentielle de ce dernier en fonction de sa répartition spatiale et stratigraphique. En effet, leur évolution géochimique entraîne la formation de dépôts et de cortèges minéralogiques (notamment phosphatés et sulfatés) qui sont informatifs sur les modes de mise en place, les conditions bio-géo-chimiques des altérations, et les biais taphonomiques potentiels. Des travaux ont montré que les rapports isotopiques de ces accumulations organiques étaient source d’informations paléoclimatiques et paléoécologiques et trouvaient même des applications pionnières en géochronologie, particulièrement en datation U-Th. Le sujet proposé vise à développer et à appliquer ces méthodes sur des remplissages du Pléistocène supérieur et de l’Holocène en Asie du Sud-Est insulaire, représentatifs des principales phases de peuplement des archipels par Homo sapiens. Parmi les sites qui datent de ces périodes, la grotte de Tabon (île de Palawan, Philippines, 15-60 ka) est un des plus importants et fera l'objet de l'étude. L’objectif est de préciser la dynamique des remplissages (phases organiques versus phases minérales), de caractériser les cortèges de minéraux authigènes et la matière organique conservée (composition géochimique, isotopes C et O, applications chronologiques éventuelles), et d’estimer l’impact de ces dépôts et de leur évolution sur les restes archéologiques.

  • Titre traduit

    Evolution of organic deposits in tropical karst contexts during the Quaternary : palaeoenvironments, geochemical potential, and impact on the archaeological record


  • Résumé

    Organic accumulations, notably guano rich in nitrates and phosphates, are widespread in tropical karst contexts. They have significant impact on sedimentary deposits and included archaeological and palaeontological remains, characterised by differential preservation of these materials as a function of their horizontal and vertical distribution. More specifically, the geochemical evolution of these accumulations provokes the formation of certain deposits and mineral assemblages (notably phosphates and sulphates) that provide clues on modes of deposition, biogeochemical conditions of alteration, and potential taphonomic pathways. Previous works have shown that isotopic ratios in these accumulations are a potential source of palaeoclimatic and palaeoecological information and may even find pioneer applications in geochronology, particularly in U-Th dating. The proposed topic aims to develop and apply these methods on Upper Pleistocene and Holocene deposits in insular Southeast Asia, representative of the principal phases of archipelago colonisation by Homo sapiens. Among the sites that date to these periods, Tabon Cave (Palawan, Philippines, 15-60 ka) is one of the most important and will be the focus of the study. The objective is to describe the sediment dynamics (organic versus mineral fractions), characterise the authigenic mineral assemblages and the preserved organic matter (geochemical composition, C and O isotopes, eventual chronological applications), and estimate the impact of these deposits and their evolution on the archaeological record.