Les représentations de la forêt dans les sources narratives et littéraires du Moyen Âge tardif

par Matous Turek

Projet de thèse en Litterature française

Sous la direction de Christine Ferlampin-Acher et de Martin Nejedly.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Dans les romans français du Haut Moyen Âge, ainsi que dans un certain type de légende populaire à cette période, la forêt représente le désert. Elle joue un rôle principal en tant qu'environnement de déplacement des héros, un espace destiné à l'aventure, un espace éloigné et dangereux qui présente des épreuves et des merveilles aux protagonistes. Dans le répertoire imaginative de la culture courtoise, la forêt ouverte, sauvage et naturelle représente une opposition au jardin enclos, civilisé et artificiel qui domine la poésie courtoise. Par la suite, la forêt est, comme le jardin, soumise à la convention, devient un des espaces définissants de l'imaginaire chevaleresque classique et constitue une propre topique littéraire. Les romans (et l'hagiographie) en question continuent à être lues à travers le reste du Moyen Âge et forment l'horizon d'attente des lecteurs tout comme des auteurs suivants. Notre thèse a pour but d'explorer les narrations et fictions provenantes du Moyen Âge tardif – des romans, mais aussi l'hagiographie, la chronique et la poésie – qui s'inspirent du topos de la forêt et qui le réapproprient et réutilisent des nouvelles manières et pour des nouveaux buts. Notre question principale est la suivante : Comment les lieux communs, les topoi de la forêt littéraire du Moyen Âge central, déjà bien codifiés, s'intègrent-ils et évoluent-ils dans des nouveaux contextes thématiques, sociales et génériques ? Car notre thèse en co-tutelle suivra deux traditions littéraires, la française et la tchèque, pour tracer des différentes possibilités de récriture, elle permet une comparaison ample non seulement sur l'axe diachronique, mais aussi sur la synchronique.


  • Pas de résumé disponible.