Conséquences de l'utilisation des technologies électroacoustiques dans l'art de la batterie Sous-titre : Batteurs, outils électroniques et batterie augmentée : nouveaux paradigmes et continuité

par Lucile Relexans

Projet de thèse en Musique et musicologie

Sous la direction de Bruno Bossis.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, lettres, langues (Rennes) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Depuis la création et l'emploi banalisé des boîtes à rythmes et autres procédés électroacoustiques dans les musiques actuelles amplifiées, une relation complexe est apparue entre batteurs et machinistes. Si la batterie et les machines sont deux pratiques musicales paraissant parfois relever d'esthétiques et de techniques distinctes et éloignées, il est néanmoins certain qu'elles s'influencent mutuellement. Dès lors, il est intéressant d'analyser les conséquences de l'utilisation de ces technologies électroacoustiques dans l'art de la batterie. Le développement et l'utilisation de plus en plus importante de certains logiciels et techniques de production et de post-production semblent déboucher sur une nouvelle conception de l'instrument, un nouveau rapport au timbre, au jeu, ainsi qu'au procédé créatif. La place importante des dispositifs électroacoustiques dans des contextes musicaux auparavant réservés aux batteurs a aussi des conséquences sur les amateurs dont l'appréciation de la musique dépend parfois d'une dimension et d'une charge émotionnelle que l'on prête habituellement aux humains. Notons également que de nombreux batteurs investissent des terrains musicaux construits autour d'une utilisation quasi-exclusive des machines, ce qui a pour double effet de favoriser l'évolution de ces genres musicaux ainsi que le développement de techniques instrumentales inédites. Ces nouvelles techniques instrumentales et l'accès à de nouvelles sonorités rendu possible par les technologies électroacoustiques semblent avoir une influence sur l'imaginaire des batteurs. Dans le même temps, nous constatons que l'utilisation systématique de certains procédés technologiques ont pour effet une standardisation sonore.


  • Pas de résumé disponible.